AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous sommes en octobre 2017, l'automne est présent pour des températures entre 7°C et 18°C.
Le groupe Créatures étant en surnombre, merci de privilégier les autres groupes.
N'oubliez pas de voter toutes les deux heures par ici

Partagez | 
 

 All you need is me + (nathanael)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: All you need is me + (nathanael)   Lun 2 Mar - 17:49





all you need is me


C'était aujourd'hui que tout allait beaucoup évoluer. Aujourd'hui qu'il devra connaître toute la vérité dont il se doute peut-être. Je ne pouvais pas attendre trop longtemps, pas depuis qu'il a activé sa malédiction. Bon, j'y étais pour quelque chose c'est vrai. Ce n'est pas comme si c'était moi qui avait contraint un parfait inconnu à aller chercher le jeune garçon. Ce n'est pas comme si c'était moi qui l'avait obligé à se battre avec lui jusqu'à en mourir. Jouer sur les nerfs d'un loup-garou est tellement simple, surtout lorsqu'il ne l'est pas encore vraiment. J'avais obligé un gamin de dix-sept ans à activer sa malédiction et à devoir subir toutes les pleines lunes à venir. Est-ce que je ressentais de la culpabilité ? Pas le moins du monde. Ce petit loup pourrait bien m'aider dans le futur. Du moins, je ferais tout pour qu'il m'aide, pour qu'il m'obéisse. Mais je ne pouvais pas le laisser se débrouiller tout seul. Si jamais il se transformait chez lui, il risquait d'y avoir des morts et je ne voulais pas qu'il attire l'attention autour de lui. Il était mon secret et il devait le rester. Heureusement pour moi, je m'étais inscrit à son lycée pour pouvoir me rapprocher de lui. C'était donc facile pour moi de m'entretenir seul à seul avec lui. Mais pour le moment, je devais attendre qu'il sorte de cours. Je détestais attendre, mais je faisais un effort pour cette fois. La sonnerie retentit finalement et je me levais tandis que j'observais ces gamins sortir les uns après les autres. Lorsque je le vis enfin, je me dépêchais d'aller vers lui et de lui attraper le bras pour aller l'amener à l'écart. Peu m'importait s'il protestait ou s'il tentait d'échapper à ma poigne, il serait obligé de me suivre. Une fois à l'extérieur, je nous amenais dans un coin isolé pour le pousser contre le mur, histoire de pouvoir le bloquer s'il tentait de s'enfuir.

Avec un sourire innocent, je tendais ma main pour le saluer. " Salut, moi c'est Floki. Oui je sais, c'est un prénom très original, mais que veux-tu, mes parents devaient avoir le sens de l'humour. On a beaucoup à se dire tous les deux. Tu ne me connais pas, mais moi... " Je m'approchais légèrement de lui, le fixant dans les yeux comme pour le jauger. Comme pour pouvoir lire en lui. " Je te connais beaucoup. " Un sourire carnassier s'imprima sur mon visage avant de me reculer un peu pour ne pas lui faire trop peur. " Je suis en terminal dans ce lycée, peut-être que tu m'as déjà aperçu avant. Quoiqu'il en soit, il faut que je te parle d'un sujet sérieux. Très sérieux. " Mon intonation devenait plus grave. Il fallait qu'il comprenne que je ne plaisantais pas, pas cette fois. " Mais ne m'interromps pas s'il te plait. Tu m'écoutes et tu te tais le temps que je te dise ce que j'ai à dire. " Je préférais diriger la conversation et je n'avais pas envie de l'écouter me dire comme quoi j'étais fou, comme quoi je disais n'importe quoi ou toutes ces gamineries. Je n'avais pas de temps à perdre. Enfin... Si en fait, j'avais énormément de temps.

Je m'éclaircissais la gorge avant de prendre un air sérieux. " Tu es un loup garou. " Je levais vite la main pour l'empêcher de dire quoi que ce soit. " Je sais que ça a l'air fou et que tu dois me prendre pour un dingue, mais tu dois me croire. Dis-moi, tu as des problèmes à gérer ta colère n'est-ce pas ? Tu as besoin de beaucoup te défouler ? Et je parie que depuis que tu as tué cet homme – oui je suis au courant – tu as senti un changement en toi, j'ai raison ? " C'était plutôt une question rhétorique à vrai dire. " Au cours de la prochaine pleine lune, tu vas te transformer en un loup incontrôlable et sanguinaire qui tuera tout sur son passage, y compris tes parents bien entendu. " Même avec ça, je doutais qu'il me croit, mais je pouvais toujours lui prouver que le surnaturel existe. " Écoute, je sais que ça doit te paraître fou, mais tu dois me croire. Tu vas avoir besoin d'aide Nathanael. Est-ce que tu me crois ? " Coléreux comme il était, je me doutais aussi qu'il puisse réagir assez violemment, auquel cas il aurait un aperçu de ma force surhumaine. Peut-être que comme ça, il pourrait me croire à coup sûr. " Oh et là, c'est la partie où tu dis quelque chose. "



Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: All you need is me + (nathanael)   Lun 2 Mar - 23:02



all you need is me

Tu te lèves difficilement aujourd'hui encore, les événements récents ne cessent de te hanter : ce type qui t'a provoqué dans cette ruelle, toi qui perds ton sang-froid et du sang, tellement tellement tellement de sang. La douche sera froide ce matin également et tes larmes ne tardent pas à se mêler aux gouttes d'eau qui dévalent du pommeau de douche sur tout le long de ta fine silhouette. Tu te prépares rapidement, histoire d'enfiler simplement un t-shirt, un jean et des baskets, tu n'as vraiment pas la tête à te préoccuper de ton apparence, pas plus qu'à l'accoutumée. Tu dévales ensuite très rapidement les escaliers menant à la porte d'entrée, sans même un regard ou encore une parole à l'égard de ceux dont tu partages le toit, rien d'inhabituel de ce côté-là car si tu as toujours été proche de ta famille adoptive, la révélation de la dite adoption n'a fait que créer un fossé entre toi et les tiens, un fossé qui ne cesse de se creuser chaque jour un petit plus.

Une fois arrivé au lycée tu ne perds pas de temps et pénètres dans la salle de cours encore déserte, t'as pas franchement d'amis en ce moment et aujourd'hui ça ne semble pas te déranger, la fameuse nuit occupe toujours la majeure partie de pensées, à tel point que tu ne suivras que d'une oreille distraite le déroulement du cours, beaucoup trop long à ton goût. Tu t'amuses à dessiner des symboles sur ton cahier, t'y dessines tout ce qui te passe par la tête tout en tapotant nerveusement ton pied contre le sol dur de la salle de classe. Le calvaire ne dure pas aussi longtemps que tu ne l'aurais crû au premier abord, la sonnerie retentit et tu t'élances immédiatement hors de la salle, libre. Enfin, ça c'est que tu pensais.

Une main s'enroule autour de ton bras, tu essayes instinctivement de te débattre mais la poigne ferme t'interdit toute rébellion. Forcé de suivre le jeune homme, au visage qui te semble étrangement familier, tu obtempères, sentant néanmoins la colère commencer à monter petit à petit : personne n'aime se faire agripper comme ça, toi encore moins. Une fois à l'extérieur, le type te plaque contre le mur, tes yeux s'écarquillent, tu es prêt à répondre du poing, mais il te lance un sourire qui te calme et décide enfin de s'expliquer « Salut, moi c'est Floki. Oui je sais, c'est un prénom très original, mais que veux-tu, mes parents devaient avoir le sens de l'humour. On a beaucoup à se dire tous les deux. Tu ne me connais pas, mais moi...  » Tu n'as même pas le temps de philosopher sur la ressemblence entre son prénom et le nom d'une marque de céréales bon marché qu'il réduit la distance, déjà minime, qui vous sépare et tu rougis, gêné par tant de proximité « Je te connais beaucoup.  » Tu déglutis, oscillant entre une envie de prendre tes jambes à ton cou et de rougir comme collégienne. Il recule, tu soupires, il enchaîne « Je suis en terminal dans ce lycée, peut-être que tu m'as déjà aperçu avant. Quoiqu'il en soit, il faut que je te parle d'un sujet sérieux. Très sérieux.  » Tu hausses un sourcil, préparé au pire, de la déclaration d'amour à la blague pourrie. Tu écoutes tranquillement tout ce qu'il a à te dire et retiens même un cri de surprise à l'évocation de la fameuse nuit qui n'est même pas le pire... tu es un loup-garou.

Ta respiration se fait alors rapide, tu agrippes ta poitrine de la main droite, c'est impossible, tu refuses d'y croire, l'air commence soudainement à te manquer, tes jambes manque de céder. En cet instant c'est comme si deux réalités diamétralement opposées venaient de s'entrechoquer dans ton esprit, tu réalises lentement et tu ne sais même pas ce qui te pousse à le croire. Que voulait-il que tu lui répondes, que répondre à un type sorti de nulle-part qui vous annonce de but en blanc que vous n'êtes plus humain ? « Je... je suis en plein cauchemar, c'est ça ?  » C'est tout ce que tu arriveras à articuler, avant de sombrer dans l’inconscience, évanoui.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: All you need is me + (nathanael)   Lun 2 Mar - 23:42





all you need is me


Pourquoi lui ? Certes, la plupart des loups sont tous liés à la grosse meute près du bayou, mais plusieurs traînent en ville. Alors pourquoi ce gamin qui ne connait rien à sa condition dans tout ça ? Même si mes actes sont souvent plus réfléchis qu'ils n'y paraissent, il arrive que parfois je n'y réfléchisse pas. Certes, ce n'est qu'un gamin et il n'a jamais connu une seule transformation jusque là, mais qui dit qu'il ne deviendra pas quelqu'un de fort ? Il lui faut simplement un bon entraîneur, si on peut appeler ça comme ça. Non, si c'était lui qui m'intéressait en particulier, c'était aussi par sa personnalité. Il est aussi compliqué que je peux l'être et son caractère trempé promet de ne pas s'ennuyer. Je crois que je pourrais bien l'aimer, même si c'est un loup. Après tout ce temps à vivre, je ne fais plus vraiment attention à ça pour être franc. Il me plait, en un sens et c'est pour ça que je l'ai choisi lui. Mais est-ce qu'il n'y a pas d'autres raisons ? Bah, à quoi bon y réfléchir ! Ça ne sert à rien de se triturer les méninges. Le fait est que je l'ai choisi lui et il n'y aura pas de retour en arrière. Je vais intégrer sa vie progressivement, le rendre complètement dépendant, obéissant jusqu'à ce qu'il ne pense plus qu'à moi. S'il n'a plus que moi en tête, je serais sûr qu'il sera prêt à m'aider si j'en ai besoin. Après tout, si je fais tout ça, c'est uniquement pour avoir un loup auprès de moi. Un loup qui ne me mord pas, de préférence. Et maintenant que j'avais activé sa malédiction, il ne me restait plus qu'à entrer dans sa vie. Il ne me restait plus qu'à lui faire découvrir tout ce qui l'entoure. Ce monde dont il fait réellement parti.

Comme je me doutais, il était un peu méfiant. Quoi de plus normal pour un humain, ou presque. Pourtant, il ne tentait pas de s'enfuir. J'entendais son cœur battre un peu plus vite, à cause du stress principalement, mais j'ai cru comprendre qu'il n'y avait pas que ça. Je l'intimide ? Oui, ses joues légèrement rougies sont bien la preuve que je l'intimide. Parfait, ça serait encore plus simple que je le pensais. Enfin, je saurais au moins sur quel plan jouer. Après lui avoir tout révélé, je m'attendais à devoir éviter un coup de poing ou à l'entendre me sortir que j'étais fou, mais rien de tout ça. A la place, j'ai entendu son cœur battre bien trop rapidement, je le voyais respirer avec difficulté tandis qu'il se tenait le torse, près du cœur. Une crise de panique ? C'est la première fois que je vois ce genre de réaction, pourtant j'en ai vu des personnes qui ont découvert tout ça. " Je... je suis en plein cauchemar, c'est ça ? " Il parle difficilement et j'ai à peine le temps de l'attraper avant qu'il ne tombe contre le sol, évanoui. Il m'a cru ? J'en sais rien et je ne sais pas vraiment comment faire. Peut-être que j'aurais dû amener la chose plus doucement. Mais pour l'instant, je me retrouve avec un corps inconscient sur les bras.

Je le dépose lentement sur l'herbe, constatant que son cœur reprend un battement normal et je soupire de soulagement. Manquerait plus qu'il me crève entre les doigts. Je ne peux m'empêcher de l'observer tandis qu'il reste dans l'inconscience. Il est bien plus mignon que moi, je dois bien l'avouer. Je pose ma main sur sa joue doucement, le fixant avant de la retirer. Oui, c'est bel et bien lui que je veux. Accroupi à ses côtés, j'attends patiemment qu'il se réveille, observant autour pour que personne ne s'approche. Au bout de plusieurs minutes, je l'observais bouger un peu. Il n'avait pas ouvert les yeux, mais il devait être conscient. " Avant que tu ne paniques à nouveau, calme toi. Tu as fais un malaise et tu es tombé dans les vapes. Détends toi. " Je tentais de garder une voix douce, pour ne pas l'effrayer. Je ne voulais pas qu'il s'évanouisse une nouvelle fois, j'avais plein de choses à lui dire encore. " Je suis désolé d'avoir été aussi... Direct avec toi. Mais c'est bel et bien la vérité et non, ce n'est pas un cauchemar. Laisse moi t'expliquer un peu mieux. Discutons en, calmement. " Je lui souris, sans regarder s'il a ouvert les yeux ou non. Il faut en parler, le temps nous est compté avant la prochaine pleine lune. Il devra être prêt. " Et pour te prouver que tu n'as pas à te méfier de moi, j'accepte que ce soit toi qui commence. Je t'autorise à me poser une question, une seule, pour le moment. Réfléchis bien à ce que tu veux me demander. " Je plongeais mes yeux dans les siens, tentant de le déstabiliser un peu. Il fallait bien que je m'amuse aussi après tout.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: All you need is me + (nathanael)   Mer 4 Mar - 12:36



all you need is me

Tu reprends peu à peu tes esprits, ton cerveau est même suffisamment éveillé pour commencer à s'agiter dans tous les sens. Tu préfères d'abord faire semblant d'être toujours dans les vapes, les yeux bien clos, tu réfléchis à toute vitesse, t'attends surtout le bon moment pour t'enfuir, mais le type se remet à parler, comme s'il était capable de lire dans tes pensées... il peut pas faire ça, on est d'accord ? Sérieusement, manquerait plus que ça « Avant que tu ne paniques à nouveau, calme toi. Tu as fais un malaise et tu es tombé dans les vapes. Détends toi.  » Non, sans blague ? Parce que t'as tellement l'habitude d'avoir des trous noirs puis de te réveiller au sol à chaque fois qu'on t'apprend que tu vas bientôt te transformer en bête sanguinaire que tu sais plus du tout reconnaître un évanouissement quand t'en as un. Si tu pouvais rouler des yeux, tu le ferais, d'ailleurs tu décides d'ouvrir tes satanées paupières et il sourit, il y a vraiment de quoi sourire ? Bon, il essaye probablement de se montrer rassurant et ça te rassures, un peu, bravo.

« Et pour te prouver que tu n'as pas à te méfier de moi, j'accepte que ce soit toi qui commence. Je t'autorise à me poser une question, une seule, pour le moment. Réfléchis bien à ce que tu veux me demander.  » Tu soupires, visiblement plus calme que lors de l'annonce de la nouvelle, ton cerveau semble avoir enfin assimilé et accepté le flot d'informations puis c'est pas comme si toutes les rumeurs qui entourent la Nouvelle Orléans ne t'étaient pas familières, mais cela n'empêche que tu préférerais quand même être humain. Bon il t'autorise à lui poser une question, c'est déjà ça, t'aurais bien envie de lui demander où est-ce que sa mère a trouvé l'inspiration pour un prénom aussi ridicule, sauf qu'il pourrait bien te tuer pour ça, après-tout tu sais pas d'où il sort ni de quoi il est capable ce type... ah, bah voilà tu l'as ta question « Qui es-tu ?  » Tu te rappelles qu'il en sait quand même beaucoup sur toi, des trucs que tu savais pas toi-même et c'est genre tout sauf rassurant, c'est même assez flippant et si t'étais pas aussi naïf tu serais déjà enfermé à double-tour dans la maison familiale.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: All you need is me + (nathanael)   Mer 4 Mar - 17:21





all you need is me


Mon approche n'avait pas été des plus intelligentes, je devais bien l'avouer. Mais tenter d'aller doucement jusqu'à ce qui m'amenait, c'était perdre du temps. Seulement, le temps manquait malheureusement. Je ne m'attendais pas à ce qu'il ait accepté complètement sa condition dans l'instant, mais il fallait qu'il le sache maintenant pour justement se préparer psychologiquement. Je ne m'attendais pas non plus à ce qu'il s'évanouisse, mais c'était pourtant le cas. Et maintenant, il était dans mes bras, allongé sur le sol. J'avais compris que je ne pouvais pas tout lui déballer de but en blanc et m'attendre à ce qu'il m'écoute sagement sans aucune réaction. Les humains étaient méfiants, il leur fallait un minimum de confiance. J'avais besoin de sa confiance pour qu'il accepte mon aide. J'allais devoir me rabaisser à l'humanité. Enfin, j'étais bien capable de le faire après tout. Pour lui prouver qu'il pouvait me faire confiance, je lui avais autorisé une question. Je m'attendais à ce qu'il me demande ce que je voulais ou bien qu'il me demande ce que j'étais ou encore qu'il m'en demande plus sur ce que je voulais dire. Mais non, sa question m'a plutôt surpris à vrai dire. " Qui es-tu ? " J'haussais un sourcil, un peu surpris avant de me mettre à rire un peu. Pas pour me moquer ou quoi, simplement parce que ce gamin m'amusait. Il n'était pas aussi stupide que tout le monde. Enfin, je ne l'aurais pas choisi si je n'avais pas lui en vu quelqu'un d'intéressant.

Je lui adressais un sourire, à nouveau, avant de me redresser un peu, gardant mes mains sous son dos pour éviter qu'il ne soit complètement allongé. " Je m'appelle Floki, je te l'ai déjà dit. " Et il n'avait pas intérêt à se moquer, même s'il était mon protégé. Les noms de l'époque n'était vraiment pas les mêmes, encore moins dans un pays bien loin de l'Amérique. " Officiellement, je suis un simple lycéen en dernière année qui sèche pas mal de cours mais qui passe son temps à t'observer de loin. " Là, je baissais mes yeux pour fixer les siens, affichant un sourire plus séducteur. Il me plaisait, c'était indéniable. Nos races étaient ennemies et pourtant, il me plaisait. Enfin, tout ça, ce n'était pas ce qu'il voulait savoir. " Officieusement, je suis... Autre chose. Tu as beaucoup à apprendre, mais... J'ai peur de te dévoiler tout d'un coup maintenant. Je sens qu'on a besoin d'une longue discussion. " Je le relevais un peu, pour le laisser s'asseoir et je m'asseyais face à lui, prêt à passer autant de temps que possible à lui expliquer et à répondre à ses questions. Du moins, à celles que j'autorisais.

Soupirant de flemmardise en avance, je n'avais toujours pas vraiment répondu à sa question. " Comme je te l'ai dit, tu es un loup-garou. Je t'en dirais un peu plus là-dessus, mais avant il faut que je te parle d'autre chose, si tu veux une réponse. " Et cette fois, je ne voulais pas qu'il s'évanouisse. Me montrant plus affectueux que je ne pouvais l'être, j'attrapais sa main pour la serrer doucement dans la mienne. C'était pour le réconforter, le supporter. J'étais devenu un monstre, mais j'avais été un jeune garçon humain une fois moi aussi. Si c'était un autre, je n'aurais pas été aussi gentil. Mais avec lui, c'était différent. " Le monde qui t'entoure est plus mystérieux que tu ne le penses. Il n'y a pas que des loup garous qui parcourent le monde. On peut compter des sorcières aussi, par exemple. Des gens capables d'utiliser la magie. Et enfin, il existe aussi les... Vampires. C'est ce que je suis, un vampire. " Je ne tenais pas à lui faire part du fait que j'étais un des premiers vampires, pas tout de suite. Cette annonce devait déjà lui faire assez peur. Ou peut-être pas. C'était ce que j'allais voir. En tout cas, je ne lâchais pas sa main, mais j'avais desserré mon emprise pour le laisser retire la sienne s'il le voulait. " Je suis un vampire, mais oui je peux marcher à la lumière du jour et non, je ne compte pas faire de toi mon en-cas. " Alors, comment allait-il réagir face à ça ?



Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: All you need is me + (nathanael)   Mer 11 Mar - 21:22



all you need is me

Ta question semble le surprendre quelque peu, il est d'ailleurs vrai que t'aurais pu lui en poser des milliers d'autres beaucoup plus importantes, mais t'es quand même pas si con, tu préfères d'abord savoir à qui tu as affaire afin de savoir si effectivement tu peux avoir en confiance en ses dires, quels qu'ils soient. Il se présente à nouveau, Floki, difficile d'oublier un nom pareil « Officiellement, je suis un simple lycéen en dernière année qui sèche pas mal de cours mais qui passe son temps à t'observer de loin.  » Ah, d'accord et il ne pense pas une seule seconde au fait que ce soit tout sauf rassurant ? Voir complètement flippant même, non ? Puis il te regarde assez intensément, c'est gênant dude, il devrait pas essayer de te draguer juste après avoir avoué que son principal hobby consiste à t'espionner. « Officieusement, je suis... Autre chose. Tu as beaucoup à apprendre, mais... J'ai peur de te dévoiler tout d'un coup maintenant. Je sens qu'on a besoin d'une longue discussion.  » Autre chose ? Stalker c'est pas suffisant ? Puis qu'est-ce qu'il pourrait bien être exactement ? Un loup-garou aussi ? Ça pourrait expliquer pas mal de chose, comme le fait qu'il te garde à l’œil, peut-être fait-il partie d'une sorte de meute et qu'ils veulent te recruter... tout ça aurait même vachement de sens quand t'y penses, mais hors de question que tu rejoignes une quelconque meute, déjà que t'as du mal à supporter l'autorité en règle générale, tes parents en savent quelque chose, mais s'il faut en plus courber l'échine devant une bête sanguinaire qui se prend pour Louis XIV, aucune chance. Tu préfères rester silencieux et attendre la suite de ses explications avant de te faire une idée définitive « Comme je te l'ai dit, tu es un loup-garou. Je t'en dirais un peu plus là-dessus, mais avant il faut que je te parle d'autre chose, si tu veux une réponse.  » Il attrape ta main, tu ne peux t'empêcher de rougir immédiatement, visiblement gêné, mais tu ne retires pas ta main pour autant, le contact t'apaise et te rassure en un certain sens « Le monde qui t'entoure est plus mystérieux que tu ne le penses. Il n'y a pas que des loup garous qui parcourent le monde. On peut compter des sorcières aussi, par exemple. Des gens capables d'utiliser la magie. Et enfin, il existe aussi les... Vampires. C'est ce que je suis, un vampire.  » Tu inspires un grand coup, tu encaisses la nouvelle calmement, après la découverte des loups-garous c'est limite si plus rien ne peut t'impressionner maintenant... Puis tu réalises, vampire, c'est ce qu'il est, tu retires alors immédiatement ta main de la sienne, comme brûlé par le simple contact de la peau de l'individu. Tu as beau être nouveau dans le monde du surnaturel, tu sais tout de même ce qu'est un vampire, tu connais les légendes, Dracula, tu as lu des livres, vu des films. Tu commences un petit peu à paniquer « Je suis un vampire, mais oui je peux marcher à la lumière du jour et non, je ne compte pas faire de toi mon en-cas.  » Tout ça tu n'en as rien à foutre, tu ne sais pas si tu peux lui faire confiance, s'il avait été un loup-garou son comportement aurait été compréhensible, mais pourquoi un vampire te surveillerait-il de si près et pourquoi prendrait-il la peine de te révéler ta véritable nature ? Par simple bonté de cœur ? Non. Toute cette histoire est louche et même si au plus profond de ton cœur il y a ce truc qui te crie de lui faire confiance, tu en es incapable, du moins pas pour le moment « Ok... C'est sympa tout ça, mais je crois que je vais rentrer, je suis crevé.  » T'as surtout besoin de réfléchir à tout ce qui vient de se passer.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: All you need is me + (nathanael)   Jeu 12 Mar - 13:01





all you need is me


Il se méfie, il a peur de moi et ça ne me plait pas. C'était prévu qu'il découvre qui j'étais, que je lui parle des vampires et tout le reste, mais je n'avais pas prévu que ce soit si tôt. J'avais besoin de gagner sa confiance, mais j'avais l'impression que c'était mission impossible. Il fallait que je sois plus doux avec lui, moins mystérieux. Mais c'était la première fois que je dévoilais tout ça à quelqu'un et qu'il réagissait de cette façon. En général, les gens étaient surpris mais ils finissaient rapidement par être excité. Lui, il était dépassé et il aurait voulu se réveiller le plus vite possible. J'avais peut-être fait une erreur en mettant le grappin sur lui. Peut-être qu'il n'était pas la bonne personne, le bon loup. Peut-être que j'aurais dû le laisser vivre sa vie d'adolescent et ne jamais lui faire découvrir tout ça. Mais c'était trop tard pour revenir en arrière et il devrait faire avec. J'étais au moins rassuré qu'il ne me repousse pas quand j'ai pris sa main dans la mienne. Au contraire, il semblait légèrement gêné, bien que je n'en ai pas fait la remarque. Il était adorable, c'est un fait. Mais après la révélation, après que je lui ai dévoilé ma nature, il m'a repoussé comme si j'étais un monstre. Bon, c'était compréhensible, mais comment pouvait-il me repousser alors que lui-même était un loup-garou, un être connu pour être dangereux. Il se méfie, je le vois dans ses yeux. Et merde, ça ne tourne pas du tout à mon avantage. Tout ce que j'avais prévu ne se déroule pas comme je l'avais imaginé, malheureusement.

" Ok... C'est sympa tout ça, mais je crois que je vais rentrer, je suis crevé. " Normal, je pouvais le comprendre. Il avait besoin de prendre du recul sur tout ça, d'y réfléchir longuement. Certes, mais je ne pouvais pas le laisser faire. Du moins, je ne pouvais pas le laisser pour le reste de la journée. La pleine lune était ce soir, sa première transformation. Il avait besoin de moi, j'étais le seul qui pouvait l'aider à ce moment, qui pouvait lui montrer comment s'y prendre. Certes, je ne m'y connaissais pas aussi bien qu'un vrai loup, mais j'en avais déjà vu pour savoir quelques trucs. Je soupirais, comprenant et me retenant de reprendre sa main dans la mienne. " Je comprends, c'est normal, seulement... " Il n'allait pas apprécier la suite, mais il n'avait pas le choix. " Seulement la pleine lune c'est ce soir. Rentre chez toi, sèche les cours on s'en fout. Mais ce soir, il faut que tu me retrouves ici. Tu dois venir Nathanel, la première transformation est la... La pire. Et chez toi, tu risquerais de mettre ta famille en danger. Rejoins moi ici vers vingt-deux heures. Je sais que tu ne me fais pas confiance, je le remarque très bien, mais tu dois me croire sur ça. Rejoins moi Nate. " Je l'observais une dernière fois avant de m'en aller, disparaissant comme par magie grâce à ma vitesse surnaturelle.

Le reste de la journée se passa trop longuement à mon goût. J'étais nerveux. Nerveux que la nuit ne se passe mal, nerveux que Nate ne vienne pas me retrouver au lycée et nerveux de ce qu'il aurait pu cogiter toute l'après-midi. Et s'il ne voulait plus me revoir ? L'heure venue, je me rendais au lycée avec un sac de sport rempli de chaînes résistantes. Personne n'était au lycée la nuit, c'était un bon endroit pour le laisser se transformer. J'attendais impatiemment tandis que l'heure était passée de quelques minutes. Est-ce que je devais aller chez lui s'il ne venait pas ? J'entendis un bruit et me retournai aussitôt. Il y avait une silhouette que j'apercevais mal à cause de la nuit. " Nathanel ? Tu es venu finalement ? " Je me penchais, ouvrant le sac pour en sortir une chaîne et une bouteille d'eau que j'avais mélangé avec de l'aconit. " Est-ce que tu es prêt ? Ne t'en fais pas, je ne t'abandonnerais pas de la nuit. Je resterais avec toi jusqu'à ton retour à la normale. Promis. "



Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: All you need is me + (nathanael)   

Revenir en haut Aller en bas
 

All you need is me + (nathanael)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nathaniel rien que pour Toi ♥ TERMINE
» Words Bearers
» (Scott's House) « Si j'avais le pouvoir d'oublier ... » [Nathanael G.]
» Nathanael ✁ save your life.
» Terminé [G.I.-Dark Angels] Nathanael, Dreadnought Contemptor, 4ème Cie de combat.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD QUARREL :: JUST LIVE WITH US :: prepare yourself for war :: Rps terminés/abandonnés-