AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous sommes en octobre 2017, l'automne est présent pour des températures entre 7°C et 18°C.
Le groupe Créatures étant en surnombre, merci de privilégier les autres groupes.
N'oubliez pas de voter toutes les deux heures par ici

Partagez | 
 

 so you wanna play with magic (rael)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: so you wanna play with magic (rael)   Mar 3 Mar - 19:39



so you wanna play with magic

L'anxiété te ronge les entrailles, tu tapotes nerveusement le sol de ton pied sous le bois de ton bureau. Les heures, les minutes, elles te semblent défiler à une vitesse affolante, l'inévitable approche, l'inévitable est une simple rencontre pourtant, non ? Non. Au plus profond de toi tu le sais Nate, la prochaine nuit de pleine lune approche et cette rencontre pourrait bien être ton seul espoir d'échapper à la malédiction qui semble te poursuivre. Un regard jeté à ta montre et la réalité t'entoure à nouveau, tu soupires, angoissé, terrifié à la manière d'un gladiateur prêt à faire face au lion dans l'arène, sauf que toi tu préfères te cacher derrière ton bouclier et tenter de te fondre dans le décor, en vain, en espérant que le fauve t'ignore et passe son chemin. C'est un peu de cette manière que tu imagines votre rencontre, sauf que la seule personne avec laquelle tu luttes en réalité, c'est toi-même. Trêve de rêvasseries, l'heure est venue. Tu dépoussières un peu ton manteau, en te remémorant les petites règles que tu as mentalement établi pour cette entrevue nocturne. Règle numéro 1 : aies l'air sur de toi, même si tu ne l'es pas. Tu descends lentement les escaliers, dans le plus grand des silences afin de ne pas réveiller tes parents. Tu inspires, jouant durant quelques secondes avec les clés de la voiture de ton père, empruntée sans autorisation, puis tu prends la direction de la porte d'entrée que tu refermes derrière toi.

Le trajet est rapide, la pluie battante claque contre le pare-brise de la voiture, te voilà donc plus détendu, tu pourrais même t'endormir, là, si tu n'étais pas au volant. Tu te gares et prends la direction du cimetière à quelques mètres, protégé par un parapluie malignement emporté avec toi. Tu te retrouves ensuite debout, droit comme un i, ton cœur bat fort et il gagne même un battement à chaque pas en direction du lieu de rendez-vous. Tu as envie de faire marche arrière, d'annuler, de fuir, mais il est probablement trop tard pour ça. Le sorcier est peut-être déjà présent, en train de t'observer, de te jauger alors tu dois te montrer fort Nathanael, il serait dangereux de faire preuve de faiblesse devant ce genre de personne. Tu t'approches de la fameuse tombe, celle où repose celui qui, tu ne peux plus en douter à présent, est ta victime. Tu sens très rapidement une présence faire son apparition, brusque, sortie de nulle-part, ta respiration se bloque : il est proche, il est même très très très proche « L-Lancaster ?  »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: so you wanna play with magic (rael)   Mar 3 Mar - 20:27


the writing's on the wall those who came before


La pluie percute le sol avec un bruit de cliquetis régulier. Robin s'avance lentement entre les tombes, sans se soucier des gouttes d'eau qui constellent l'air de cette nuit plutôt froide. Et pourtant il marche sans sourciller, en t-shirt, les cheveux parfaitement secs. Il existe de nombreux sortilèges dans la magie, et certains ne sont pas dévastateurs, ni même visibles. D'apparence, le sorcier semble normal, soumis comme les autres à la météo capricieuse de l'instant. En y regardant de plus près cependant, on peut apercevoir la pluie s'évaporer à quelques centimètres de sa peau blanche. Les mains tranquillement fourrées dans les poches, le jeune homme observe les tombes, cherchant un nom bien particulier. Un nom qui sonne comme une mélodie dans sa tête, la mélodie joyeuse et excitante d'une nouvelle proie. Et là, il le voit. C'est qu'un gosse. Robin a presque pitié de lui. La tradition des loup-garous est vraiment horrible, à ses yeux. Un accident malheureux et le voilà condamné à une vie de souffrances. Le sorcier dessine le jeune lycéen de haut en bas, une petite moue intéressée dans le regard. Il imagine déjà sa carrure se développer sous la puissance de la malédiction, ses traits se durcir pour correspondre au mieux le loup qui sommeille en lui. Tu comptes m’appeler par nom de famille, sincèrement ? Perkins. Robin lève les yeux au ciel avant de reporter son attention sur le jeune homme. Alors mon petit chiot, comment se passe ta nouvelle existence ? Tu ne laisse pas trop de poils dans la salle de bain maintenant que tu as gagné en virilité ? Ses lèvres s'étirent d'un sourire ironique. Quoique, la pleine lune n'est pas encore passée. Tu es toujours le même, ne t'en fais pas. Il le jauge du regard, de haut en bas, avant de continuer. Tu n'as rien de particulier. Petite pause. Robin observe rapidement les environs, s'attardant sur la photo incrustée sur la pierre tombale. Pour le moment. Mais on va arranger ça. Robin tapote la lanière de son sac à dos avant de le jeter sur le sol et d'ouvrir son contenu. Alors, bougies noires, thym, craie, tout est là. Il lance un regard à Nathanael, sans se soucier de la pluie qui coule le long de son visage. Pour faire simple, on va invoquer l'esprit du mec que tu as tué, qui n'était pas très beau si tu veux mon avis, pour qu'il puisse nous dire ce qui s'est passé ce soir-là. T'as déjà regardé Casper ? Il s'installe en tailleur juste devant la pierre tombale et prépare les bougies en cercle, en invitant l'autre garçon à s’assoir à ses côtés d'un geste de la main. Et bien les vrais esprits sont beaucoup plus flippants. Robin tapote impatiemment le sol pour monter son excitation quand à la séance de spiritisme qui s'annonce et il tend sa main à Nathanael, un grand sourire aux lèvres. On est obligé d'établir un contact physique pour le rituel. Et j'pense que tu vas pas me tendre autre chose que ta main. Le sorcier lui lance un petit clin d’œil avant de fermer les yeux. Oh, je te préviens. N'enlève surtout pas ta main.


Dernière édition par Robin Lancaster le Sam 7 Mar - 1:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: so you wanna play with magic (rael)   Mer 4 Mar - 13:02



so you wanna play with magic

« Tu comptes m’appeler par nom de famille, sincèrement ? Perkins. » Tu ne sourcilles même pas et te contentes de le fixer calmement, tu n'allais tout même pas l'appeler par son prénom, ce n'est pas un ami, pas un allié, ni même un ennemi, tu ne le connais pas « Tu préfères que je t'appelle monsieur ? Je comprends qu'il y ait des types que ça excite... » Tu lui lances un regard goguenard pour appuyer tes dires, il lève les yeux au ciel avant de les reposer sur toi, tu n'aimes vraiment pas sa manière de te dévisager, son regard est simplement... sournois, à la manière d'un serpent, manquerait plus qu'il sorte la langue pour compléter le tableau. « Alors mon petit chiot, comment se passe ta nouvelle existence ? Tu ne laisse pas trop de poils dans la salle de bain maintenant que tu as gagné en virilité ? » Il sourit, fier de sa petite vanne, ça te fait également sourire, tu cernes un petit peu mieux le personnage, plus bête que méchant comme dit le proverbe. Tu soupires alors qu'il continue à déblatérer des âneries, ça doit être le genre de type qui a eu une enfance difficile, les autres gosses étaient pas gentils avec lui à l'école alors maintenant qu'il sait jeter des sorts il a l'impression de prendre sa revanche sur la vie et ça lui donne une espèce de confiance en lui ridicule, ridicule, mais tu voudrais bien la même. Tu restes silencieux, il semble comprendre le message et décide de sortir son matériel.

« Pour faire simple, on va invoquer l'esprit du mec que tu as tué, qui n'était pas très beau si tu veux mon avis, pour qu'il puisse nous dire ce qui s'est passé ce soir-là. T'as déjà regardé Casper ? » C'était même un de tes dessins animés préféré, mais tu préfères éviter de révéler cette information, t'es sensé avoir l'air d'un type prêt à lui arracher la tête au moindre truc louche donc tu vas te contenter d'un soupir blasé, il poursuit « On est obligé d'établir un contact physique pour le rituel. Et j'pense que tu vas pas me tendre autre chose que ta main. » Tu n'arrives pas à t'empêcher de rougir face à l'allusion et lui attrapes directement la main comme pour le faire taire avant qu'il ne dise autre chose et t'arrives même à prononcer un « Tu penses bien. » d'une voix presque étouffée. Tu respires alors qu'il ferme les yeux et tu en fais instinctivement de même avant de froncer les sourcils à sa mise en garde, dans quoi tu venais de t'embarquer encore ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: so you wanna play with magic (rael)   Sam 7 Mar - 1:02

Robin hausse un sourcil suite à la remarque du jeune homme, surpris par sa confiance soudaine. J'suis pas tellement plus vieux que toi, monsieur c'est trop... j'aime pas. Il laisse un sourire déchirer ses lèvres fines. Tu peux m’appeler Robin. Lui donner son prénom, ça ne le dérange pas. Il pourrait lui donner la taille de sa baguette magique si l'autre la lui demandait. Finalement, ça ne changerait rien à sa vie. Qu'il connaisse son prénom ou pas, il finira par se torde de douleur sur le sol froid d'une cave sordide, avec pour seule compagnie ses hurlements inhumains. Lorsque ses os se tordront jusqu'à se casser, le loup-garou ne se souviendra même plus de son prénom. Il n'aura que celui de la mort en tête, bienfaitrice. Quelques minutes plus tard, lorsqu'il ouvre ses yeux, Robin esquisse un petit sourire sarcastique en observant le visage du lycéen. T'es pas obligé de fermer les yeux. Je fais ça juste pour donner un côté dramatique. On invoque juste l'esprit du mec que tu as tué, rien d'autre. Fausse modestie. Arracher l'âme d'un mort pour la forcer à répondre à des questions, ce n'est pas un acte magique si anodin. Robin a toujours été fasciné par cette pratique. Déjà tout petit, il se voyait déjà dominer le royaume des morts. Le spiritisme n'est pas une pratique très réputée au sein de sa communauté, trop ancrée dans ses rituels basiques pour se soucier des autres. Robin déteste ces sorcières trop apeurées pour repousser les limites de la magie. Perdu dans ses pensées, le jeune sorcier recentre son attention sur le lycéen. Par contre j'ai vraiment besoin de ta main. Gros mensonge. Il pourrait faire ça sans contact physique. Mais la nuit est froide et le contact brûlant du loup-garou est agréable. De sa main libre, armée de sa craie, il dessine un deux, un x et un autre deux sur le sol de la pierre tombale. Sa voix s'élève, claire, adroite, dénuée d'émotion. Deis mieijesquet benedo efet douvema enitemaiis. Le vent souffle entre les pierres tombales tandis que sa main se resserre sur celle de Nate. Il n'a pas envie qu'il le lâche. L'autre a besoin de croire au rituel pour qu'il fonctionne. Et dans les films, les gens se tiennent la main lorsqu'ils invoquent des esprits. Robin lui lance un petit regard avant de fixer la stèle de la pierre tombale. Une brume argentée se propage lentement, prenant la forme inconsistante d'un corps humain. Un corps difforme, sans visage. Yo. Merci d'être venu. Comme si le sorcier lui avait laissé le choix... Petit sourire. Désolé de te tirer de ton sommeil. Mon pote a besoin de toi. Robin lui adresse un petit regard entendu. C'est à toi Nate. C'est tout lui. Invoquer un mort et lui parler comme à un vieil ami. L'irrespect qui s'entend dans sa voix est palpable. Pour lui, l'esprit n'est qu'un objet, un moyen d'assurer son ascendance sur Nate. Il te fera pas de mal. Il resserre sa prise sur sa main. Je suis là. Même si concrètement, Robin ne pourra rien faire du tout si l'esprit décide de se venger de Nate en l'attaquant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: so you wanna play with magic (rael)   Sam 7 Mar - 21:51



so you wanna play with magic

Apparemment le sorcier, magicien, voyant, charlatan ou quoi qu'il soit n'apprécie pas l’appellation vieillissante, il te le dit même clairement, chose qui te fait hausser un sourcil à ton tour, vous êtes pas vraiment là pour discuter de ce vous aimez ou pas. Bah voilà qu'il se met à sourire, ça lui va bien en plus « Tu peux m’appeler Robin. » Tu souris à ton tour « Tu peux m'appeler Batman. » Voilà qui est dit, rien ne vaut une petite vanne pourrie pour détendre un peu l'atmosphère, surtout lorsqu'on s'apprête à réveiller un mort, genre, t'as un peu de mal à y croire pour le moment, hier encore le contrôle de maths à venir était ta plus grosse préoccupation et aujourd'hui tu réveilles les morts sans oublier que demain, qui sait, tu seras peut-être en train de massacrer la moitié des habitants de cette ville sous l'influence de la pleine lune. Alors que t'appliques à bien serrer sa main tu te dis que t'aurais pu tomber sur pire quand même comme sorcier, encore une fois celui-ci te semble digne de confiance, t'as toujours été doué pour cerner les gens ou du moins leurs intentions et même si tu sais que t'es plutôt naïf en ton genre, tu peux au moins te reposer sur ton instinct. « T'es pas obligé de fermer les yeux. Je fais ça juste pour donner un côté dramatique. On invoque juste l'esprit du mec que tu as tué, rien d'autre. » Tu ouvres donc immédiatement tes paupières pour le fusiller du regard, tu t'apprêtes même à lui lancer une autre remarque acerbe en guise de remerciement pour cet adorable rappel du meurtre que tu as commis, mais il te devance « Par contre j'ai vraiment besoin de ta main. » Oh alors comme ça il a vraiment besoin de ta main ? Et bien tu t'acharnes à serrer brutalement ta main dans la sienne histoire de lui faire payer sa langue trop pendue et encore il a de la chance que tu ne sois qu'un gentil petit lycéen, sinon il n'aurait déjà plus de main à l'heure qu'il est, plus de langue de non plus et pourquoi pas la tête carrément ? Ça te frustrerais presque de pas être un monstre sanguinaire – pour l'instant – ça te donnerait probablement un peu plus de couilles, ce serait drôle.... avant que tu pleures de remords la minute d'après. Parcontre tu desserres un peu ta main dès lors qu'il se met à réciter son incantation bizarre, une boule te monte à la gorge, tu manques de tomber à la renverse à cause d'une sorte de rafale de vent arrivée de nulle-part. Tu commences à manquer d'air alors le corps semble prendre forme sous l'apparence d'une brume étrange, tu ne peux pas t'empêcher de penser à la vie de ce pauvre type, cette vie que tu lui a arraché sans la moindre pitié, il n'est plus qu'un esprit qui vagabonde et que vous tirez de son sommeil. Tu n'écoutes mêmes plus le sorcier, ton corps est paralysé, ton regard n'arrive plus à quitter la masse brumeuse, ce n'est que lorsque Robin décide de resserrer sa prise sur ta main que tu arrives à articuler quelques mots « P-pourquoi tu m'as attaqué ? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: so you wanna play with magic (rael)   Mer 11 Mar - 13:57

Quel humour. J'avais pas entendu cette blague depuis... Robin se tapote la tête avec un sourire sarcastique sur le visage. Hey, j'ai jamais entendu cette blague, en fait. Pas mal ! Il éclate de rire avant de se concentrer à nouveau. L'air effrayé et inquiet du jeune loup-garou lui donne de la force et du contrôle, comme si le fait d'avoir moins peur que lui lui donnait plus de pouvoir. Lorsque l'esprit de sa victime se développe lentement au dessus de sa tombe, Nate semble perdre contenance. Adieu les répliques ironiques et assassines, bonjour les mains qui tremblent et le bégaiement. Au fond, ce n'est pas si étonnant. Les gens qui découvrent le surnaturel pour la première fois ne peuvent pas faire comme si tout était normal lorsqu'un esprit émerge d'un cadavre en décomposition. Robin lui lance un petit regard entendu avant de fixer l'entité de ses yeux attentifs. Mais non. On cherche le comment, pas le pourquoi. On sait déjà qu'il t'a attaqué pour déclencher la malédiction. Tu perds ton temps là. Il lance un regard dépité à Nate, sans lui laisser le temps de se remettre de ses émotions. Et puis, c'est que mon avis, mais t'aurais pu commencer par t'excuser, mec. Il est mort à cause de toi, quand même. Il lève les bras en l'air comme pour s'excuser. J'dis ça, j'dis rien. D'ailleurs, Robin garde le silence lorsque l'esprit pousse quelques gémissements douloureux. Alors que que le jeune sorcier s'apprête à donner un coup dans l'épaule de Nate pour le décoincer de son état léthargique, l'esprit se précipite silencieusement vers le jeune loup-garou en collant son visage au sien, comme pour lui murmurer quelques mots. Et tout aussi silencieusement, l'entité fantomatique recule pour reprendre sa place sur la pierre tombale. Oula. Robin lance un regard curieux à Nate. Il s'est passé quoi là ? L’excitation qui se dégage de sa voix déchire le silence de la nuit. Robin espère sincèrement trouver des réponses pour le jeune Nate, quitte à l'épauler par la suite vis-à-vis de sa transformation. Si tout ça est un jeu particulièrement divertissant pour le sorcier, la détresse du jeune loup-garou l'empêche de l'abandonner. Quelqu'un est responsable de sa situation actuelle et Robin compte bien découvrir qui. Et surtout, il compte découvrir la motivation obscure qui se cache derrière toute cette histoire. Il n'imagine pas quelqu'un briser la vie de ce jeune lycéen aux yeux bleus par simple amusement.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: so you wanna play with magic (rael)   

Revenir en haut Aller en bas
 

so you wanna play with magic (rael)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [SOM-MBS] Mini-FAQ des arbitres du PT/GP Paris
» HAN lily Ω wanna play a g a m e ?
» Magic: the Parody
» [Bit TV] ACTU GAME PLAY Bayonetta.
» Tournoi Magic BXL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD QUARREL :: JUST LIVE WITH US :: prepare yourself for war :: Rps terminés/abandonnés-