AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous sommes en octobre 2017, l'automne est présent pour des températures entre 7°C et 18°C.
Le groupe Créatures étant en surnombre, merci de privilégier les autres groupes.
N'oubliez pas de voter toutes les deux heures par ici

Partagez | 
 

 days like this I wish the sun wouldn't set (thobin).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: days like this I wish the sun wouldn't set (thobin).   Sam 7 Mar - 1:30


baby I don't care if you got hurt if your heart



La main dans un paquet de chips géant, Robin se prélasse tranquillement dans le canapé, la télécommande posée sur sa jambe. Une cigarette se consume doucement entres ses lèvres douces. Son pied droit tapote le parquet du salon, tandis que l’exaspération commence à s'emparer de lui. Il a déjà envie d'appeler son frère pour lui demander de se dépêcher. Mais l’appeler plus de trois fois en dix minutes lui semble être une mauvaise idée. Robin déteste savoir Thomas loin de lui. Depuis tout petit, il a tendance à la surprotéger. Il a peur pour lui, constamment. La Nouvelle-Orléans est remplie d'abominations en tout genre. Imaginer son petit frère tout seul l'angoisse au plus haut point. Robin l'appelle tout le temps petit frère. Et pourtant, il n'a que quelques minutes de plus. Mais pour lui, Thomas n'est encore qu'un ado qu'il doit surveiller. Alors que l'impatience le submerge, la porte d'entrée s'ouvre. Son visage se tourne instinctivement dans sa direction avant de s'illuminer. Bordel. Tu as dix minutes de retard, bro. J'fais comment pour la soirée dvd si t'es pas là ? Il se lève du canapé en attrapant quelques films qui trainent sur la table basse avant de se précipiter vers lui, brandissant ses dvds comme des trophées. Fight Club, Nos étoiles contraires, Retour vers le futur ou Matrix ? Robin lui lance une moue moqueuse. Désolé, mais on regardera pas Twilight. Il attrape la main de son jumeau et retourne s'installer sur le canapé, rapprochant le paquet de chips de Thomas. Le jeune homme se rallume une clope et il se cale confortablement contre les coussins du canapé, un sourire sur les lèvres. Enfin la soirée peut commencer. La présence de son frère a le don de le rendre plus calme, plus serein. Thomas apporte la douceur et la gentillesse à leur duo quand Robin apporte de l'imprévu et du piment. L'absence de leur père joue beaucoup à sa bonne humeur. Lorsqu'il est à la maison, Robin se montre plus méfiant, plus sur ses gardes. Il déteste cet homme qui se prétend être son paternel. Et il déteste encore plus lorsqu'il se déchaine sur Thomas en le traitant de gonzesse. Il n'a qu'une envie, lui coller une droite dans la gueule et le forcer à s'excuser. Malheureusement, il n'arrive pas à affronter son père. Cet homme a le don de le terrifier. Pourquoi t'es en retard ? T'étais avec un mec ? Sa voix laisse transpirer une pointe de jalousie. Robin déteste lorsque son frère sort avec quelqu'un parce qu'il s'éloigne de lui. Combien de petit-copain il a éjecté de la vie de son frère pour le garder près de lui ? Trop. C'est égoïste, mais il n'arrive pas à le laisser s'envoler. Thomas lui apporte l'air qu'il a besoin pour continuer à vivre. Sans lui, il halète. Il se demande parfois si l'inverse est vrai. Si son frère pourrait vivre sans lui. Cette pensée le terrifie au plus haut point. Il se rapproche instinctivement de Thomas et sa tête se colle sur son épaule. Il soupire de contentement. Bien ta journée ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: days like this I wish the sun wouldn't set (thobin).   Sam 7 Mar - 21:58





Thomas était en retard et regarder sa montre à son poignet ne changerait pas les choses. Il savait que son frère détestait quand il n'était pas à l'heure. Thomas tenta alors de regagner quelques secondes en grimpant les marches quatre à quatre. Il arriva donc essouflé et se regarda un instant dans le reflet d'une fenêtre devant lui. Il se recoiffa rapidement mais n'arriva à rien avec ses cheveux en bataille. Il baissa ensuite son regard sur son haut légérement déchiré sur la manche droite. Thomas espéra que Robin ne remarquerait rien ou en tout cas que toute l'attention de son frère se concentrerait sur ce petit fumet épicé qui s'échappait de lui. Thomas souleva l'un de ses bras avant de soulever ses sourcils. Il était directement sorti de son travail et une douche n'aurait pas été une mauvaise idée. Non, Thomas ne s'était pas roulé dans la fange avec un autre homme, mais si tous ces indices pouvaient crier le contraire. Il avait soigné un loup-garou au centre médical où il travaillait et celui-ci l'avait un peu malmené sous l'effet de la douleur. Thomas rentra donc en trombe pour occuper son frère. Il jetta ses chaussures en sa direction. Dix-minutes tu es certain ? Ta montre retarde pas ? Je suis certain que je suis à l'heure pour notre soirée DVD. Bon, tu nous a préparé quoi? Thomas s'approcha de son frère tout en gardant ses distances pour éviter toute question. Il jeta un œil aux DVD et montra le boitier : Nos étoiles contraires. Très surpris de voir son frère choisir ce genre de film tout en haussante les épaules quand il lui annonça qu'ils ne regarderaient pas Twilight. Il serra sa main et ils tombérent ensemble dans le canapé. Tu vas m'en parler encore combien de temps ? J'ai eu un poster d'Edward pendant un mois dans ma chambre. C'est bon. Tu racontes cela à tout le monde. Tu sais moi je pourrais raconter ce qu'il a sur ton ordinateur ? Tu sais ? Dans le dossier : Vacances ? Thomas offrit un clin d'oeil plein de sous-entendus à Robin avant de retirer sa cigarette à ses lèvres. Il l'écrasa dans le cendrier sur la table basse devant eux. Robin connaissait les règles, il n'avait pas le droit de fumer en sa présence. Thomas savait aussi que son frère ne s'arrêterait pas pour autant. Il était entrain de se relever quand il porta une oreille aux propos de Robin. Un mec ? Cette pensée le fit sourire car il aimait la jalousie de son jumeau. Il se dirigea vers la cuisine pour faire du pop-corn tout en ajoutant. J'ai des besoins que veux tu et vu que malgré mes nombreuses demandes tu ne veux pas les satisfaire. Thomas explosa de rire devant sa grande bêtise. Il aimait faire rire son frère depuis qu'ils étaient petits. Robin avait toujours été le protecteur face à leurs pères. Thomas s'était toujour senti le rôle du joyeux clown au sourire infaticable. Ma journée ? Le boulot. J'ai soigné des gens. Rien de surnaturel. Je t'ai fait une promesse. Je ne soigne plus de vampires ou de loups-garous. Et, toi, ta journée ? Thomas se mit à mentir sans grande finesse, déjà Robin lisait à travers lui comme à travers un livre depuis qu'ils étaient hauts comme trois pommes.
Revenir en haut Aller en bas
 

days like this I wish the sun wouldn't set (thobin).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» days like this I wish the sun wouldn't set (thobin).
» Kingdom Hearts 358/2 Days
» Test de Kingdom Hearts 358:2 Days
» 5 Days of War
» The Seven Days of 1809 - OSG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD QUARREL :: JUST LIVE WITH US :: prepare yourself for war :: Rps terminés/abandonnés-