AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous sommes en octobre 2017, l'automne est présent pour des températures entre 7°C et 18°C.
Le groupe Créatures étant en surnombre, merci de privilégier les autres groupes.
N'oubliez pas de voter toutes les deux heures par ici

Partagez | 
 

 Sweet Disaster # Luke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Sweet Disaster # Luke   Mar 24 Mar - 9:28


SWEET DISASTER
Thomas & Seth

Thomas terminait d'apposer ses mains sur une blessure dans l'arrière salle du dispensaire. Il avait bien insisté pour que son patient se repose. La balafre et tous les signes de combats avaient disparus. Le loup-garou blessé qui était rentré quelques minutes plus tôt n'était plus. Ce dernier n'arrêtait plus de regarder son torse dans le miroir face à lui, roulant des mécaniques et lançant des petites œillades à son sauveur. « Si tu veux m'aider pour autre chose, j'ai un truc dans mon pantalon qui me fait mal. » Le loup-garou empoigna son attirail et l'agita avec un sourire en coin. Thomas, lui, éteignait les bougies une à une ne prêtant aucun intérêt à ce genre de parade nuptiale. Il ramassa même le tee-shirt au sol pour lui balancer au visage et lui demanda de se rhabiller. Il lui montra la porte et même le pot pour les dons d'argent. Ils ne faisaient rien payer ici et ne comptaient que sur la générosité des gens qui venaient se faire soigner.

Thomas n'était pas du genre distant. Pourtant, il n'avait pas souri une seule fois. Il n'avait même pas ouvert la bouche. Sa bonne humeur et sa lumière semblait comme éteinte. Il aimait parler avec ses patients et surtout plaisanter. Cependant, les loup-garous avaient un goût amer dans sa bouche. Thomas n'avait jamais détesté personne dans sa vie sauf une personne : Aurel Le Mourier. Il savait qu'il n'aurait pas du tomber amoureux de lui au premier regard qu'il posa sur sa personne. Ce loup-garou suintait l'obscurité et le mal. Mais, il n'avait que dix-sept ans. Il avait cette confiance absolue dans autrui. Ce bonheur au bord des lèvres et qui pouvait exaspérer son frère jumeau. Car, Robin l'avait prévenu, encore et encore à chaque fois qu'Aurel le faisait monter à l'arrière de sa moto. Pourtant, le jeune Thomas ne pensait à rien d'autre quand il se serrait contre lui.

Mais, le jeune sorcier aurait du écouter les signes : les états d'humeurs du loup-garou, ses coups de poings contre les murs, sa façon de le sentir. Cette nuit à l'aube de ses vingt et un ans, il avait vraiment pensé mourir quand Aurel l'avait attiré au plus profond du Bayou. Quand dans une colère noire il avait déchiré ses vêtements et prononcé toutes ses horreurs à l'oreille. Thomas pouvait encore les entendre certaines nuits dans son lit. Il avait bien essayé de le combattre, puissant dans toute la magie qu'il possédait, mais le jeune Lancaster ne devait son salut qu'à son jumeau et leur lien magique.

Alors, oui, Thomas ne portait pas les loups-garous dans son cœur, surtout quand on échappe à un viol par une créature lycanthropique. La porte claqua et le sorcier se retrouva seul. Il se posa sur un des lits et prit son visage entre ses mains. La peur qu'Aurel refasse surface était toujours présent en lui. Il avait besoin de parler, peut-être qu'il pourrait appeler Floki ? Non, un vampire aussi âgé et aussi occupé que lui n'avait pas de temps à perdre à entendre ses jérémiades. Quand, la porte s'ouvrit à nouveau, il tourna le dos au nouveau venu le temps de reprendre ses esprits. « Asseyez-vous. J'arrive, je vais me laver les mains. » Thomas se dirigea vers le petit lavabo au fond de la pièce. L'endroit n'était pas particulièrement luxueux, c'était un dispensaire de seconde zone. « Qu'est ce que je peux faire pour vous ? » Le jeune sorcier se tourna enfin vers un visage qu'il n'avait jamais vu auparavant. Il aurait pu lui sourire, mais son odeur ne laissait aucun doute sur ses origines. Pour le sorcier qu'il était le nouveau venu puait le loup-garou à plein nez. Thomas soupira.  

FICHE ET CODES PAR ILMARË
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Sweet Disaster # Luke   Mer 25 Mar - 15:13


Dans son esprit, vivre un week-end hors de la Nouvelle Orléans, à des centaines de miles de la ville paraissait une idée apaisante et désirable. Dans la réalité, le résultat avait été d'une toute autre forme. Aller dans une boite de nuit pour danser et se défouler jusqu'à accoster un parfait inconnus aux formes attrayantes pour être traquer l'heure d'après. S'il avait voulu s'échapper de cette ville sans commettre aucun mal, le chasseur l'avait eu en lui tirant une balle à la jambe, emplie d'aconit tue-loup. Sa jambe s'était infestée et se réfugiant dans sa voiture, il s'était précipité à rouler pour rentrer à la Nouvelle-Orléans. Or, il ne connaissait aucun guérisseur, aucun qui ne soit enclin à l'aider. Lentement, il voyait sa jambe devenir bleuâtre et violette, le malaise s'instaurant. Consultant le site de la ville, il cherchait un endroit où on pourrait l'aider sans éveiller des soupçons et l’hôpital n'était point la meilleure option. En cherchant, il prit connaissance de l'existence du dispensaire. Ça, c'était sa solution, son issue de secours. Alors que sa jambe semblait paralysée, il acheta des béquilles à la pharmacie du coin, se rendant jusqu'au dispensaire. Il espérait que cette infection ne se propage pas sur tout le corps.

S'asseyant dans la salle d'attente du dispensaire, il patienta durant une trentaine de minutes. Heureusement qu'il avait couvert sa jambe de bandages blancs pour dissimuler cette vue morbide qu'elle lui procurait. Nauséeux, il ne se sentait guère bien, affaibli. Bordel, jamais, il n'avait voulu faire de mal à qui que ce soit, alors pourquoi s'en prendre à lui ? A son tour, il s'invita à entrer dans la salle de consultation, s'asseyant sur la chaise haute. Contemplant le médecin de loin, il lui révéla faiblement. « Je vous avertie, c'est plutôt moche... » Lentement, il tira sur ses bandages pour découvrir peu à peu sa jambe pâle, le coin violet montrant l'emplacement de la balle. « Une balle est enfoncée dedans, elle a une substance empoisonnante et j'ai besoin de vous pour me la retirer. » Il ne comptait pas lui révéler qu'il était lycanthrope, il ne savait pas qui il était. Il regardait ce jeune homme, assez mignon - très attirant en réalité-, avec des yeux semblables à ceux d'un chiot au regard abattu. Il retira par ailleurs son tee-shirt pour apparaitre finalement seulement en caleçon devant le médecin. « Il faut juste que vous l'enleviez, je vous en supplie. Seulement ça, ce sera tout. Je peux pas le faire moi-même, c'est trop douloureux... » Avec la hâte, il n'avait même pas été poli.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Sweet Disaster # Luke   Ven 27 Mar - 23:19


Thomas laissa tomber son regard sur cette blessure qu'il reconnu aussitôt. Tout avait une aura pour les sorciers. L'aconit tue-loup avait une couleur violette fluorescente à travers son troisième œil. Il pouvait déjà voir tout l'étendu des dégâts. Thomas pencha la tête sur le côté sans prononcer aucun mot se demandant si son nouveau patient connaissait le côté alarmant de son état. Son grand cœur prit le pas sur sa colère et son ressentiment. Ce regard de petit chiot abattu lancé à son égard l'ébranla l'espace d'un instant. Mais, c'est quand son nouveau patient retira son haut et son bas pour n'apparaître plus qu'en caleçon qu'un pique de chaleur embrasa ses joues. Il piqua un fard si violent qu'il dut se cacher derrière la fiche de renseignement demandé lors de l'inscription. « Monsieur Sutton ? C'est ça ? Allongez-vous là, s'il-vous-plait ? » Thomas toussa et montra la table d'osculation rudimentaire achetée lors d'une vente aux enchères d'appareils hospitaliers. La plastique - parfaite - de ce loup-garou ne laissait pas indifférent, mais le jeune sorcier n'avait pas envie d'être charmé et il lutta de tout son fort intérieur pour retrouver sa colère.

Il enfila des gants et commença à poser ses doigts autour de la plaie. Il appuya sachant pertinemment qu'il n'engendrerait que de la douleur. C'était puéril. Et, ce pauvre jeune homme n'était pas Aurel ! Thomas ne s'excusa même pas, son corps penché au-dessus de cette jambe, son épaule frôlant - par inadvertance - le torse du malade. Il plongea plutôt deux de ses doigts couverts de latex à l'intérieur de la plaie. « Cela risque d'un peu piquer. » Il se moquait bien-sûr du loup-garou, la douleur allait être atroce et en tant que possesseur de dons magiques il aurait pu retirer cette balle sans provoquer aucune douleur, cependant Thomas n'en avait pas le souhait et même si son regard ne pouvait s'empêcher de lorgner par moment sur les abdominaux saillants du beau brun allongé prêt de lui. « Et, pour information, je peux vous retirer ce que vous avez dans la jambe, mais l'aconit tue-loup a déjà commencé à faire son office. Vous le savez j'espère ? » Thomas avait prit un ton mélodramatique. Ses doigts toujours entrain d'enfoncer dans cette plaie. Il aurait voulu être comme son frère, aussi dur qu'il pouvait l'être, mais il ne pouvait se sentir que coupable d'agir de cette manière. Ce jeune homme ne m'a rien fait...  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Sweet Disaster # Luke   Dim 29 Mar - 22:16


Fermant les yeux, Luke serra ses poings pour supporter le poids de cette douleur vive qui envahissant son corps lorsque le médecin plongea ses deux doigts dans la plaie. Bordel. C'était ainsi la première fois qu'il détestait autant sa nature de lycanthrop. Jamais jusqu'à ce jour, elle lui avait fait défaut. Et pourtant, être un lycanthrope avait été sa renaissance ; être fort,brave, à l'aise, sûr de lui et serein. Chaque jour depuis l'acceptation de sa morsure, il n'avait jamais cessé d'être fier de lui-même. Excepté aujourd'hui, avec cette balle infestée qui le tuait à petit feu. Endolori, il tenta de se focaliser sur les paroles incompréhensibles du médecin. « Attendez... Vous êtes en train de me dire que je vais perdre ma jambe ? Non, non, non, ce n'est pas possible. » La peur l'avait complètement paralysé. Son excursion à l'extérieur de la ville, à séduire les hommes de ce bar lui serait d'un coût trop onéreux. Il ne pourrait point vivre si une jambe lui manquait. Il ne comprenait guère les termes du médecin, il avait besoin d'éclaircissement mais la douleur lui arracha un léger cri, serrant les dents. « P'tain. »

Etait-il si horrible médecin ? Il savait qu'il ne pouvait point échapper à la douleur mais dans ces situations, le médecin ne devait pas faire en son pouvoir tout ce qu'il fallait pour soulager la dite douleur ? A réfléchir sur l'individu séduisant qui se trouvait à ses côtés, il tiqua soudainement sur les paroles que le médecin avait prononcé quelques instants auparavant. « ... Comment savez-vous pour le tue-loup ? Je ne l'ai pas spécifié... Vous êtes qui, au juste ? » La peur devenait douloureuse, l'emprisonnait dans ses mailles. Peut-être que ce médecin était aussi un chasseur visant à le tuer ? Pourtant, il y avait cette petite lueur qui lui soufflait que si ce jeune homme était un chasseur, alors il l’aurait sûrement abattu depuis ce temps. Pourtant, il existait aussi bien des sadiques dans ce monde. Suspicieux, il sentait qu'il s'était mis dans de beaux draps. « Epargnez-vous, je n'ai jamais rien fait de mal. » Le temps des dernières paroles semblait être venu.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sweet Disaster # Luke   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sweet Disaster # Luke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sweet Disaster # Luke
» Disaster Day Of Crisis
» Horde sweet horde
» Lucky Luke
» Sweet little baby - [Dehl' & Léa] - [ENG]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD QUARREL :: JUST LIVE WITH US :: prepare yourself for war :: Rps terminés/abandonnés-