AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous sommes en octobre 2017, l'automne est présent pour des températures entre 7°C et 18°C.
Le groupe Créatures étant en surnombre, merci de privilégier les autres groupes.
N'oubliez pas de voter toutes les deux heures par ici

Partagez | 
 

 ALRIK ◘ Protect Me From What I Want

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: ALRIK ◘ Protect Me From What I Want   Jeu 5 Mar - 1:19

ALRIK THORINGAR

   

   

   

   
SWAN
Mon nom est ALRIK THORINGAR. J'ai actuellement quelque chose comme un millénaire mais j'en parais 33. J'ai vu le jour à Tula le ... en vérité je l'ignore et la date n'a que peu d'importance. De ce que l'on m'en a dit, une couche neigeuse recouvrait notre cité et ce fut la nuit la plus froide de l'année. Pour m'occuper je m'occupe de ma famille, et d'amasser toujours plus d'argent et de pouvoir. Ce n'est peut-être pas flagrant mais je suis célibataire, j'aime les belles choses, j'ai même déjà été capable d'aimer à plusieurs reprises et c'est très bien comme ça, d'ailleurs je suis bisexuel. Mes finances sont excellentes, je possède une puissante entreprise pharmaceutique que l'un de mes descendants gère à ma place à la tête du conseil d'administration. En tant que vampire, je me considère comme un originel, le tout premier à avoir émergé des ténèbres de la mort sous le sort de la sorcière qui nous a créés. ..

   
Parler d'Alrik, c'est tenter de décrire un être qui foule cette terre depuis plus d'un millénaire, créature née une nuit sanglante fardée de morts et de hurlements... mais pas seulement.

Imprévisible • malin • sadique • charismatique • observateur • possessif • envieux • méfiant • protecteur • musicien • ambitieux • tenace • rusé • passionné • patient • obstiné • sarcastique • mélomane • taciturne • stratège • rancunier • séducteur • infidèle • prédateur • ...

   
Je m'appelle Sev mais je suis plus connu sous le nom de BlakeDream. J'ai atteint la majorité depuis quelques années, donc j'ai plus de 3 ans et moins de 99 ans et toutes mes dents, ne t'inquiète pas pour ça. Sinon, j'ai découvert Bad Quarrel via PRD, et je trouve que ce forum est juste génial ! Ca change de voir un forum basé sur la série des Originels, sans les personnages de la série, et j'adore ça  youpi Tout ça pour te dire que j'ai choisi un poste-vacant parque qu'Alrik déchire et que c'est trop bien de pouvoir créer l'histoire de son originel, sous les traits de Tom Hiddleston. Et voilà, enfin ce n'est pas tout, je voulais également dire que  j'ai hâte de jouer avec vous bande de fous  excité  poutou Mais qu'est-ce que c'est chiant de répondre aux questions  omg

   
Code:
<span class="citpre">Tom Hiddleston</span> →  Alrik Thoringar
   



   
Entretien avec un vampire originel


→ depuis combien de temps es-tu à la Nouvelle-Orléans ?
   
Sept ans si ma mémoire est exacte... et elle l'est, croyez-moi. Seulement sept petites années, car ce n'est pas la seule ville au monde, et nous avons foulé tant de cités, de villes, traversant les civilisations avec un parfait talent d'intégration. Mais cette ville... est un plaisir des sens, pour moi, en tant que musicien, il ne pouvait en être autrement. J'y trouve du plaisir, et j'aimerais étendre notre pouvoir dans ces rues... pour protéger ma famille. Car après tout, la Nouvelle Orléans pourrait devenir notre maison... pour un temps.
   → que représente cette ville pour toi ?
   
Une nouvelle terre à conquérir, un défi à la hauteur de nos capacités, à la manière des conquistadors. Elle me rappelle les villes italiennes du temps de la Renaissance où il faisait bon de s'égarer pour tout artiste digne de ce nom, et elle me plait. Mais je sens cette guerre gronder comme une peste sous-jacente. Purifier cette ville de sa gangrène semble être un point inévitable pour qu'elle conserve cette âme bohème qui a su m'attirer dans ses jupons de catin basanée.
   → que penses-tu de la guerre des clan ? es-tu pour ou contre cette guerre ?
   
Inévitable pour l'instant, même si... et c'est là que cela devient intéressant, je suis loin d'être si intransigeant que l'on pourrait le croire. Je sais que les alliances sont parfois inévitables, je sais également qu'il ne sert à rien de se précipiter, il suffit d'observer et d'attendre patiemment pour saisir l'opportunité ou parer les attaques jusqu'à la faille qui permettra de mettre l'autre à genoux. Croyez-le ou non, ce sont mes années mortelles qui m'ont appris cela, lorsque je combattais encore au péril de ma vie, contrairement à aujourd'hui. Voir d'autres êtres chercher à nous détruire est presque un amusement, mais je reste méfiant, j’observe, j'hypnotise, et je réfléchis. Mais pas au point de laisser en vie sans raison. Ne vous en déplaise, je n'ai rien d'un enfant de cœur, et je n'en ai jamais eu l'air, y compris dans les bras juvéniles d'Astrid. La guerre est un instinct. Mais j'aime les instants où elle ne détruit pas tout sur son passage... les belles choses sont à préserver, et parfois on les croise dans les endroits les plus inattendus. Néanmoins nous gagnerons... nous gagnons toujours, non pas parce que nous sommes forcément les plus forts, mais parce que les failles se trouvent.
   → à quel clan prêtes-tu allégeance ?
   
La question est quelque peu... stupide, non ? Je suis un originel, mon allégeance va aux autres originaux. Les vampires... certains, mais pas à tous. Ils ne méritent pas tous un quelconque intérêt, mais ils restent nos descendants, notre armée, nos alliés... Néanmoins, je connais trop la jalousie pour ne pas savoir la déceler parfois dans ceux que l'on pourrait presque penser comme nos semblables, nos sujets... et ma confiance est difficile à obtenir dans son intégralité. Rares sont les êtres à pouvoir prétendre la posséder... Anouhk est d'ailleurs la seule originelle à pouvoir l'affirmer.
   → depuis combien de temps es-tu un vampire ?
   
Continue comme ça avec tes questions idiotes, et je crois que ta gorge n'en sortira pas indemne. Si je te dis que je suis l'un des vampires originels, que ma loyauté leur va, depuis quand crois-tu que je suis un vampire ? Bien avant que tu ne fasses plus pipi dans tes couches, bien avant que Louis XIV se prenne pour un soleil... Lorsque les vikings étaient encore un peuple puissant. Il y a un peu plus d'un millénaire, lorsque mon village préféra faire confiance en la connerie de mon frère plutôt qu'en ma méfiance.
   → comment était ta vie d'avant ?
   
Voilà que la question t'intéresse du coup. Ma vie d'avant était... ce qu'elle devait être sans doute pour me mener à ce que je suis aujourd'hui. Elle était ce fait nécessaire pour que je survive à l'attaque recouvert de ce sang... liquide rougeâtre qui était le mien mêlé à celui de créatures. J'étais le second né du chef de Tula, le second qui ne devint jamais chef, le second à qui l'on mentit sur la disparition de la femme qu'il aimait, et que l'on laissa sombrer dans des combats tous plus sanglants les uns que les autres, victorieux jusqu'aux tréfonds des ténèbres parce que tout comme un envoyé de la mort, je n'avais, pensais-je, plus rien à perdre.
   → aimes-tu ta condition ?
   
Difficile de répondre par la négative après plus d'un millénaire à s'assurer que personne ne pourrait me mettre hors service, et à étendre notre domination, notre pouvoir, et notre richesse. Le monde ne cesse de changer et nous sommes l'espèce dominante, pire encore, nous sommes au sommet de la chaîne alimentaire. Une aberration pour la nature... et pourtant nous avons servi les intérêts égoïstes d'une sorcière autrefois pour détruire ce qui l'était plus encore. Aussi, j'aime ma condition, j'aime être un vampire, j'aime être un originel... c'est ce point qui m'a permis d'assouvir mon ambition et de retrouver celle que je n'ai jamais cessé d'aimer en un sens.
   → te contrôles-tu devant les humains ?
   
Parfaitement aujourd'hui, contrairement aux premiers temps où les cadavres tombaient comme des mouches sur mon passage et celui de mes semblables. Astrid fut d'ailleurs l'une de mes premières victimes et la première vampire à voir le jour après nous. A présent, résister à l'appel du sang ne me pose aucun problème, bien au contraire, mais je reste un être sanguinaire, un prédateur, cela palpite au fond de moi sous toutes ces émotions exacerbées que j'adore ressentir. Elles me nourrissent, mais je sais les contrôler parfaitement au bout d'un millénaire.
   → tu préfères le sang humain ou le sang animal ?
   
Humain voyons, c'est pour cela que ta gorge m'appelle depuis tout à l'heure mon ami. Celui des animaux ne m'intéresse pas, son goût n'est pas assez délicieux pour mon palais après avoir été incapable de résister au sang humain durant tant d'années. Je ne suis plus en mesure de changer mon régime alimentaire, et je n'en ai de toute manière pas l'envie. Le rouge carmin d'une veine encore palpitante, d'une peau douce et délicate, n'a rien de comparable avec le pelage poilu d'un animal. Je me nourris d'humain... mais je ne tue plus forcément, et pour cause, certains sont même des donneurs volontaires... quel plaisir.
   → es-tu du côté des originaux ou au contraire, contre les originaux ?
   
*rire* Tu as décidément envie de m'agacer. N'es-tu pas capable de déroger aux questions écrites sur ton calepin ? N'as-tu pas compris que je suis pour l'être que je suis, pour notre puissance, notre domination, notre richesse, notre pouvoir ? Peut-être te faudrait-il une petite démonstration après tout... approche ici que je goûte à ton sang scribouillard miteux, et si tu es sage, promis, tu n'en mourras pas. Enfin pas tout à fait.
   


Dernière édition par Alrik Thoringar le Dim 8 Mar - 11:06, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: ALRIK ◘ Protect Me From What I Want   Jeu 5 Mar - 1:19

De sang, de sexe, de musique et de pouvoir



 
Chapitre1 : Enfance
Alrik est né fils du chef du village, second et dernier né de la fratrie, juste après Lucian, celui auquel il vouerait une jalousie sans nom, sans fin et ce jusqu'à ce qu'il décède des années plus tard. Pourtant, au début, les deux frères s'appréciaient, l'aîné veillant sur le plus jeune, mais Alrik n'apprécia pas de persister dans son ombre. Il n'était pas que le second, il voulait devenir chef, il voulait... tellement plus que ce que le destin semblait lui destiner. Semblait, car les apparences sont parfois tellement trompeuses en vérité, et pour cause, les Parques cherchaient déjà à la manière de transformer son fil en or pour le préserver d'un trépas précipité. L'avenir murmurait déjà qu'il ne serait pas que le second, qu'il y aurait mille fois mieux dans les siècles à venir, tellement plus à la saveur du sang de cette femme qui le rendrait plus fort et le détruirait en un sens. Mais cette histoire ne commença en vérité que par un prénom, celui qui le conduirait à cette survie, à cette rancune, à tous ces désirs trop envieux... Astrid.

Chapitre 2 : Astrid
La première fois qu'il la vit, il n'avait pas 17 ans, et elle se trouvait sur le cheval de son père, juste derrière lui, ses doigts glissés sur sa taille. Elle respirait cette force, cette beauté et cet éclat fragile qui étincelait dans ses prunelles qui captivèrent immédiatement son regard, comme s'il ne pouvait admettre qu'elle puisse exister. D'un saut souple, elle descendit de cheval l'amazone égarée à Tula, créature dont il s'approcha, un sourire charmeur accroché aux lèvres. Mais sa première opinion sur elle ne le trompa pas, puisqu'elle dressa une lame dans sa direction, la hissant jusqu'à effleurer sa gorge sur laquelle roula une perle rubescente, tandis qu'il cessait tout autre pas de justesse. « Baisse ça Astrid et dis bonjour à ton frère. » gronda la voix autoritaire de son père, attirant immédiatement les prunelles interrogatives d'Alrik dans sa direction. « Ma quoi ? » Sa sœur... Il n'en était tout simplement pas revenu. Elle, la fille de la catin que sa propre mère avait manqué d'égorger durant un combat qui l'avait vu chassée du village lorsqu'il était enfant. Elle et ce ventre rond dont le résultat se dressait à présent face à lui, une longue chevelure, une peau blanche, des lèvres aussi rouges que le sang. Une sorte de princesse viking se dressait dans toute sa splendeur, armée d'une épée qu'elle abaissa sous la sommation de leur paternel tandis qu'ils se scrutaient sans un mot. Ils étaient de parfaits inconnus, de parfaits étrangers, et pourtant ils possédaient le même père sans même se connaître avant cet instant. Le début d'une histoire qui se terminerait dans le sang, la rancœur, la violence et la résurrection.

Ils n'en avaient pas le droit, mais ils s'éprirent l'un de l'autre dans le plus parfait des secrets. Frère et sœur au regard instigateur du monde, âmes sœurs sous les flocons neigeux d'un après-midi hasardeux, puis amants dans les ténèbres envieuses d'une obscurité grandissante. Ils tachèrent la neige de son hymen dérobé, ils écrivirent l'avenir sur le cristal glacé. Plus jeune qu'il ne l'était, cela ne changea rien à leurs étreintes dissimulées au monde entier qui ne les jugerait pas convenables, même à cette époque. Il n'y avait bien que dans le sud où l'inceste était sûrement mieux toléré qu'ailleurs, mais certainement pas à Tula. Rome n'était jamais parvenu jusqu'à ces terres saisies par le froid du nord. Pourtant... il n'y eut jamais rien d'aussi pur et passionné que l'amour qu'ils se portaient, inconditionnel, jusqu'à l'envie de suivre l'autre jusqu'au bout du monde. Et ce fut justement ce qui attira l’œil aiguisé de la mère de Lucian et Alrik. Cette main glissant sur les doigts du guerrier pour le retenir dans ses plus mauvais jours où les maudits le révulsait au point de crever d'une jalousie maladive envers son ainé qui préférait vivre avec eux... le crétin, lui que la plupart des villageois voyaient comme leur chef depuis la mort de leur père. Eux qui misaient sur le mauvais fils. Ou bien encore ces étreintes dites fraternelles lorsqu'il rentrait avec les autres hommes... Elle la vit cette ignoble différente dans la manière dont elle étreignait ses frères. Frigg le remarqua de la même manière qu'une femme possessive finirait par s'en rendre compte... Ces frôlements trop discrets pour être remarqués, mais que sa haine pour Astrid la laissa entrevoir avec trop de facilité. Elle le sentait au fond d'elle et elle confia ses doutes à Lucian qui se chargea de les confirmer en les suivant à une occasion, témoin de leur étreinte charnelle et de leurs instants de complicité dépassant les ardeurs d'un simple désir.

Pour son bien, la mère et le fils la chassèrent. Pour son bien encore, ils prétendirent que son cadavre avait été dévoré par les loups après que la mère l'ait tuée pour avoir conduit son cadet sur la mauvaise voie. Quelle haine ne firent-ils pas naître dans son cœur à cette occasion, tandis qu'il imaginait celle qu'il aimait morte et incapable de lui revenir un jour. Ardent guerrier qui trouva l'absolution dans les combats, dans le sang qu'il versa avec l’opiniâtreté d'un homme se moquant des bras décharnés de la mort, indifférent à sa caresse, ou peut-être amant trop impatient de la rejoindre, prenant trop de risques, mais cela jouait invariablement à son avantage. Lui qui se vengeait sur ses ennemis comme s'ils étaient sa famille, qui imaginait son frère... et qui brûlait d'une rage trop brutale pour ne pas être fatale à l'adversaire... lorsque l'on a l'impression de ne plus rien avoir à perdre.

Chapitre 3 : Transformation
Une éclipse, ou la volonté des dieux de provoquer les évènements qui se profilèrent ce jour-là. Jamais Alrik n'avait eu une vision plus juste de ce qu'il pouvait redouter et qui devint réalité sous une perte de contrôle des maudits qui commencèrent à s'attaquer aux humains. Son épée solidement ancrée entre ses doigts et l'acharnement d'un guerrier de la mort, ce fut avec difficulté et rancœur qu'il attaqua les créatures... car souvenez-vous, à ses yeux, Astrid avait été dévorée par des loups. Aussi quelle belle vengeance que de pouvoir les combattre avec toute l'opiniâtreté et la haine qu'il vouait à sa famille et ces créatures dont il s'était toujours méfié. Recouvert du sang de quelques monstres dont il était venu à bout, son être noyé sous plusieurs blessures à vif, preuve indiscutable qu'il avait combattu cette nuit et ne s'était pas contenté de regarder les autres se faire dévorer sans réagir, le viking se redressa lorsque l'éclipse cessa. Ses traits luisaient d'une étrange rougeur qui commençait déjà à s'assombrir lorsque la sorcière pleura sur le cadavre de son fils, parlant vengeance, vomissant ces engeances qui ne méritaient pas de fouler le sol de leurs pas.

Ce ne fut pas pour sa famille qu'Alrik la rejoignit dans ses désirs, mais sous la position de leader qu'il prit de fait pour les survivants, cette rancœur qu'il vouait à ces créatures, et pour toutes ces vies inutilement sacrifiées. Il embrassa cette voie qui le vit assister à sa propre épée venant s'enfoncer dans sa poitrine, et à cette soif sanglante au moment de son réveil. Lui qui fut le premier à mourir, mais également le premier à porter ses iris sur un monde transformé en un sens. Monstrueux, il l'était devenu, sans même avoir conscience de ce pour quoi ils venaient de signer pour les siècles à venir. Et si massacre des créatures infâmes il eut lieu, les membres de cette nouvelle espèce se retournèrent contre la sorcière, non sans que le premier à en souffler l'idée soit un autre que lui, bien que le coup fatal fut appliqué par celle à qui la sorcière semblait avoir pris le plus.

Première mort autre que celles des créatures qu'ils devaient détruire, tandis qu'ils mirent le feu au chêne blanc de leur village, faisant disparaître la seule façon de les exterminer. Car la sorcière devait bien admettre avoir en un sens ce dessin les concernant, sans aucun doute, s'ils venaient à échapper à son contrôle. Et il était hors de question que cela finisse par arriver. Une fois ces deux choses faites, ils quittèrent donc leur village qui n'était finalement plus que cadavres et cendres, rien de très intéressant au fond. d'autant plus qu'une fin abyssale noyait leurs êtres... Alrik ne pouvait ignorer ce besoin de se nourrir, cette envie de se gorger de sang jusqu'à en perdre la tête. Cela lui vrillait l'âme, le laissait devenir cet avide prédateur qui se nourrissait sans aucune retenue aux quelques gorges rencontrées, abandonnant sans état d'âme des cadavres. La mort avait fini par gagner, son souffle frelaté enveloppait les pas de cette toute nouvelle famille...

Chapitre 4 : Destruction
Pas qui les amenèrent dans un village où ses prunelles croisèrent celle d'Astrid après avoir suivi l'étrange senteur trop familière qui était la sienne jusqu'à frapper à la porte de sa demeure. Le souffle trébucha contre ses lèvres, tandis que ses iris ne pouvaient le tromper sur la réalité de la chose... elle était bel et bien vivante, et mille fois plus désirable qu'autrefois. Sensible aux battements saccadés de son cœur lorsqu'elle se précipita dans ses bras, ses lèvres venant s'abreuver aux siennes tandis qu'ils pénétraient dans cette maison tandis qu'il retroussait sa jupe pour la faire sienne de cette même façon déraisonnable qu'autrefois. C'était comme si la mort exhaussait son souhait de la retrouver, de la rejoindre et de l'étreindre à nouveau dans l'éternité sanglante qui semblait accompagner chacun de ses pas. Son souffle contre sa gorge, il possédait ses courbes, l'étreignait sous cette brutale obsession, semblant mille fois plus dévastatrice qu'autrefois sous la possessivité malsaine qu'il ressentait pour elle. Tout était exacerbé, son souffle, l'écho de ses gémissements, la douceur de sa peau, et la jouissance de la retrouver. Tout... y compris la pulsation obsédante de son sang coulant dans ses veines, à une fine chair de distance, son souffle venant s'écraser contre cette dernière, alors qu'il soufflait... « Je te croyais morte. » ... et que ce soit le dernier mot avant que ses crocs ne s'enfoncent sous la jouissance de son bas-ventre dans la gorge de celle qu'il aimait pourtant plus que la mort elle-même. Doublement en elle, un semblant de frisson divagua sur sa chair brûlante, alors qu'il laissait le prédateur assouvir ses besoins à son corps... avant de le museler trop tard. La respiration presque trop sourde d'Astrid devenait de plus en plus imperceptible lorsqu'il tenta de la sauver en menant à ses lèvres un poignet coupé duquel il faisait couler un liquide ferreux jusque dans sa gorge, faisant rouler son pouce sur sa gorge pour la contraindre à avaler.

Mais son souffle se suspendit, son cœur cessa de battre, laissant ces lèvres maculées de son propre sang, quand son propre visage n'avait rien à envier au sien. Il était coupable, cela se voyait... jusqu'au plus profond de son âme étriquée, malmenée, le vampire originel se leva, déposant en douceur le cadavre sur la table avant de sortir à l'extérieur pour aller nettoyer les traces de son crime sur ses traits tandis que l'aube pointait son nez. Il ne sut jamais vraiment combien de temps il resta là à contempler l'astre du jour, torse nu, un simple pantalon couvrant sa virilité, tandis que c'était ainsi qu'il affrontait le jour naissant. Ainsi qu'il se tenait lorsque des pleurs attirèrent son attention, suivis de peu d'un silence macabre comme si l'étouffement hoquetant avait arraché une vie. Pénétrant à nouveau dans la demeure... ce fut pour apercevoir face à lui celle qu'il pensait avoir tuée, le cadavre d'un enfant de quatre ans entre ses bras, ses lèvres et une partie de sa poitrine recouverte d'une peinture rougeâtre. La colère et la rage noyaient ses prunelles tandis qu'elle les posait sur Alrik. « C'est toi qui m'a fait ça. » gronda-t-elle, plus animale que celle qu'il avait pu aimer, une rage sourde pulsant sous sa chair tandis que ses crocs étaient encore sortis. Comme un dominant face à sa femelle, alors qu'il faisait le lien entre leur histoire et l'âge approximatif du gamin, un sourire étira cruellement ses lèvres à présent propres de la moindre culpabilité. « Tu n'auras plus jamais besoin de ça Astrid. Il n'y a de la place que pour nous. » persiffla-t-il en désignant le cadavre d'un bref signe de tête, tandis que brillait dans ses prunelles l'éclat d'une douce possessivité exclusive... sûrement aurait-il de toute manière lui-même tué l'enfant dans l'état dans lequel il se trouvait. « Approche mon aimée. » ordonna-t-il d'un timbre doucereux en tendant une main, tandis que son visage s'inclinait sur le côté sans la perdre des yeux. « Approche mon amour... mon Astre... » murmurait-il encore, alors que le prénom d'Astrid signifiait la cavalière divine... une valkyrie, plus digne que jamais de conquérir et de régner sur le cœur d'un être à l'égal des premiers dieux foulant cette terre.

Conservant le cadavre du petit garçon entre ses bras, elle obtempéra, s'approchant sous le regard attentif de son demi-frère et amant depuis tant d'années. Mais il la connaissait et les sentiments exacerbés qu'elle ressentait ne pouvait vouloir que la dévorer vivante alors qu'elle venait bel et bien de terminer sa transformation sans qu'il n'en ait parfaitement conscience, même si cela ressemblait presque à la sienne d'un certain côté. La contournant précautionneusement, l'originel passa ses bras autour de ses bras, venant envelopper l'enfant pour lequel il ne ressentait rien, même pas une once de compassion... il avait déjà vu trop de morts. Mais elle, qu'Odin lui vienne en aide, pour elle, il détruirait le monde. Aussi lui souffla-t-il à l'oreille... « Nous allons lui offrir les funérailles qu'il mérite. » affirma-t-il pour apaiser ses tourments, son visage se nichant contre sa gorge, cette peau diaphane qu'il avait déchirée un instant plus tôt mais qui à présent était intacte.

Chapitre 5 : Éternité
Astrid le suivit, lui et les autres originaux, elle resta à leurs cotés durant deux siècles où Alrik et elle s'aimèrent passionnément, intensément, exclusivement... mais d'une façon plus destructrice qu'autre chose. Astrid était une créature jalouse et possessive que l'éternité rendit légèrement paranoïaque, comme si elle risquait de le perdre à tout instant, hurlant de sentir l'odeur d'une autre femme sur l'homme qu'elle aimait... Les objets volants, les coups pleuvant, les réconciliations étaient brutales et sauvages, à l'image de l'amour qui les liait, laissant parfois l'originel se venger en s'égarant entre d'autres bras... prenant même plaisir à ce jeu destructeur, quand lui supportait encore moins bien qu'elle lui rende la pareille. Possessif et obsessionnel envers la jeune femme, il tua l'un de ses amants sans aucun remord... ce tout jeune vampire auquel elle venait de s'attacher causa leur première rupture. Elle reprochant à Alrik de vouloir contrôler sa vie, Alrik brûlant une jalousie meurtrière le laissant flirter avec cette cruauté sanguinaire dont il était capable. Elle partit... le laissant continuer à vivre avec ceux qui constituaient à présent sa famille. Le laissant hanter les siècles, les époques, les villes, les êtres avec les autres originaux, recroisant de temps à autre le chemin d'une Astrid à qui il vouait toujours cette passion destructrice, aimant d'autres femmes... d'autres hommes à l'occasion, différemment... et parfois, c'était Astrid qui se payait le luxe d'éliminer le possible rival à sa place dans le cœur brûlant du vampire. Mais elle supportait bien mieux la présence d'hommes dans l'existence de celui qu'elle ne cessa jamais d'aimer à sa manière, tout comme il ne cesserait jamais de l'aimer... à sa façon également.

Histoire salie, meurtrie, rancunière, passionnée, possessive et jalouse. Histoire dissimulée dans l'existence entière de l'originel vivant sur l'argent dérobé aux époques, aux crédules, aux épris, aux fascinés... les mécènes aimèrent sa musique et son corps, les autres... allez donc savoir ce qu'ils préférèrent, ses talents d'hypnose, ceux concernant les affaires, ou celui qu'il était tout simplement. Jamais sans les autres, jamais sans la confiance d'Anouhk que la marcheuse de jour ne cessa jamais de jalouser en un sens, ce dès les premiers instants, et à chacune de leurs retrouvailles provoquées par le désir irrépressible qu'ils ressentent l'un pour l'autre.
   
 


chronologie


 
Humanité
► Naissance à Tula, dans le village dirigé par son père.
► 16 ans ◘ Arrivée d'Astrid (10 ans), demi-sœur, au village.
► 21 ans ◘ Début de la liaison charnelle entre Astrid (15 ans) et Alrik.
► Jalousie grandissante envers Lucian, son frère, considéré comme le chef du village à la mort de leur père. Astrid tente de calmer la jalousie d'Alrik, mais il n'aime pas vivre avec ces êtres frappés de malédiction, et préférerait être celui que les villageois écoutent...
► 29 ans ◘ Lucian et sa mère chasse Astrid (23 ans) de Tula après avoir découvert l'aventure entre elle et Alrik. Lucian prétend que leur mère l'a tuée pour qu'Alrik ne la cherche pas.
► La rancœur d'Alrik pour sa famille semble assécher son cœur, tandis qu'il reste une figure emblématique au village de par son charisme, et en tant que l'un des meilleurs combattants de par sa ruse et son agilité.
► 33 ans ◘ La lune pousse une poignée de villageois à la folie... Six humains survécurent, dont Alrik qui suivit Selena, la sorcière, dans sa rage de vengeance face à toutes ces pertes inutiles, voyant également là l'opportunité de prendre ce rôle de leader si longtemps convoité.

Immortalité
► 33 ans ◘ Selena le tuera en premier de sa propre épée, avant de lui faire boire son sang.
► Ils furent cinq. Cinq à anéantir les loups survivants. Cinq à détruire ensuite la sorcière. Cinq, à vivre pour l'éternité en tant que monstres.
► 34 ans ◘ Après avoir quitté leur village, sa route recroise Astrid (28 ans), toujours bel et bien vivante... mais pas pour longtemps puisque la nuit qu'ils passèrent ensemble fut également la dernière pour la jeune femme qu'il mordit, la sauvant in extremis de la mort. Elle est sa première infant, sa toute première création... qui s'abreuva au sang de leur propre enfant (4 ans). Ce qu'elle ne lui pardonnera jamais.
► S'ils s'aiment encore, c'est une histoire plus sombre et destructrice qui les lie à présent, et au bout de deux siècles, Astrid le quitte après une énième dispute. Leurs routes se recroiseront à plusieurs reprises... se désirant, se détruisant, se jalousant...
► Alrik, lui, ne quittera jamais sa nouvelle famille, les autres originaux.
► Aujourd'hui, il désire protéger cette famille et étendre son pouvoir sur la Nouvelle Orléans.
   
 


Dernière édition par Alrik Thoringar le Dim 8 Mar - 10:07, édité 25 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: ALRIK ◘ Protect Me From What I Want   Jeu 5 Mar - 2:12

Le grand Alrik !! *.* pray Bienvenue sur le forum ! J'en connais qui seront content de voir leur grand frère débarquer !! Très bon choix de personnage !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: ALRIK ◘ Protect Me From What I Want   Jeu 5 Mar - 6:41

Oh, un original de plus. siffle Tu vas faire des heureux !
Bienvenue ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: ALRIK ◘ Protect Me From What I Want   Jeu 5 Mar - 8:16

OMG, le dernier des originaux qu'il nous manque !! groupie haa
T'est trop seksy frangin, faudra qu'on voit notre lien plus en détail poulpe

Bienvenue sur le fofo, bon courage pour ta fiche et hésite pas à harceler le staff si besoin *.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: ALRIK ◘ Protect Me From What I Want   Jeu 5 Mar - 8:40

Merci tout le monde love

Et toi donc frangin haa
Quand tu voudras youhoo
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: ALRIK ◘ Protect Me From What I Want   Jeu 5 Mar - 9:51

le dernier originel sad
bienvenue et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Vampire
avatar

Adrianna Weiss

messages : 893
avatar : Anna Speckhart
credits : silver feather
pseudo : badillusion
age : 123 en réalité, 25 en apparence.
statut : célibataire
clan : solitaire pour le moment


MessageSujet: Re: ALRIK ◘ Protect Me From What I Want   Jeu 5 Mar - 10:43

bienvenue et bon courage pour ta fiche  I love you ton avatar  oh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: ALRIK ◘ Protect Me From What I Want   Jeu 5 Mar - 12:50

Merci à tous les deux hug lechouille

Et le tien Adrianna bave
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: ALRIK ◘ Protect Me From What I Want   Jeu 5 Mar - 13:00

le grand frère hm avec hiddleston qui plus est bave
c'est à toi que je dois me plaindre du comportement de floki ? tu le puniras ? choupi


Dernière édition par Nathanael Perkins le Jeu 5 Mar - 13:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hybride
avatar

Skarell Reyers

messages : 1832
avatar : jamie dornan
credits : fae & hedgekey
pseudo : mags
age : trente trois ans d'existence sur cette terre
race : loup & barghest qui s'ignore encore
statut : célibataire à première vue, plus cimpliqué en réalité
clan : aucun, les loups peut-être ?
métier : pas vraiment de métier fixe, il va un peu partout.
logement : du côté du bayou
dance with the moon





MessageSujet: Re: ALRIK ◘ Protect Me From What I Want   Jeu 5 Mar - 13:01

OUIIII, le big grand frère pray *.* groupie Excellent choix que je ne peux qu'approuver boss ange youhoo En plus avec TOM, ce type est hidesex
Hum ... Bienvenue par là mister, bon courage pour ta fiche, n'hésite pas si tu as des question rainbow oh


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: ALRIK ◘ Protect Me From What I Want   Jeu 5 Mar - 13:04

Le dernier de notre clan mais non des moindre... move pray aah *.* amor love groupie omg excité hug lechouille haa hanhan hidesex tropbien youhoo Et puis Tom est tellement un dieu  bed Ta petite préférée protégée est ravie de te voir

Bienvenue sur le forum & si tu as des questions n'hésites pas vu que je me suis occupée de créer les PVs de cette famille string
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: ALRIK ◘ Protect Me From What I Want   Jeu 5 Mar - 13:47

Enfin le big brother is here !!!!! Aussi sexy soit-il !! Hâte de te retrouver mon cher !! haa lechouille devil
Bienvenue au passage
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: ALRIK ◘ Protect Me From What I Want   Jeu 5 Mar - 14:10

Oh encore un original, ça va faire une tête de plus à trancher!

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche, tout de même héhé. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: ALRIK ◘ Protect Me From What I Want   Jeu 5 Mar - 20:52

Merci beaucoup tout le monde lechouille haa hidesex

Punir mon frère, et pourquoi je devrais faire ça x) ?

Je garde ça dans un coin de ma tête Anouhk héhé ma petite préférée

Que dire de la petite sœur Latika siffle

Et personne ne me coupera la tête petite Rose hm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: ALRIK ◘ Protect Me From What I Want   Jeu 5 Mar - 20:54

Alrik Thoringar a écrit:
Punir mon frère, et pourquoi je devrais faire ça x) ?

Parce qu'il m'a forcé à tuer un innocent pour que je devienne un loup-garou qu'il pourra avoir à sa botte et il a dit qu'il voulait m'enfermer dans une cage pour que je sois sa chose sad sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: ALRIK ◘ Protect Me From What I Want   Jeu 5 Mar - 21:12

Alrik Thoringar a écrit:
Je garde ça dans un coin de ma tête Anouhk héhé ma petite préférée

Fais donc mon cher yeah Ahaha je le savais hm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: ALRIK ◘ Protect Me From What I Want   Ven 6 Mar - 15:15

Bienvenue
et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: ALRIK ◘ Protect Me From What I Want   Ven 6 Mar - 18:03

C'est pas si mal d'avoir un jouet utile, tu sais ange

Anouhk hanhan

Merci Thomas haa

Je me mets vraiment à ma fiche ce week-end héhé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: ALRIK ◘ Protect Me From What I Want   Dim 8 Mar - 12:20

Pour la suivre morceau par morceau depuis que tu t'es inscrit, je peux te dire que ta fiche est juste parfaite mon tout beau pray *.* En créant ce PV je ne pouvais pas imaginer mieux pour Alrik haa C'est donc avec un grand plaisir que je te valide mon cher tropbien hidesex
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: ALRIK ◘ Protect Me From What I Want   Dim 8 Mar - 16:25

Ohhhh merci beaucoup *.* hug
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ALRIK ◘ Protect Me From What I Want   

Revenir en haut Aller en bas
 

ALRIK ◘ Protect Me From What I Want

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Fan-Art] To serve and protect Turaga Dume
» Problème avec Alrik
» Recrutement de Zhx-protect
» Hello! pop’n music
» continuer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD QUARREL :: THIS IS THE END :: Présentations invités-