AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous sommes en octobre 2017, l'automne est présent pour des températures entre 7°C et 18°C.
Le groupe Créatures étant en surnombre, merci de privilégier les autres groupes.
N'oubliez pas de voter toutes les deux heures par ici

Partagez | 
 

 quand on a le coeur lourd ◊ ska&astrid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: quand on a le coeur lourd ◊ ska&astrid   Mar 24 Mar - 22:54

il n'y a aucune souffrance qui est pire que celle du coeur.
Alrik lui manquait atrocement. Et cet endroit lui rappelait beaucoup trop cet enfant, qui est mort beaucoup trop tôt, beaucoup trop rapidement. Il pensait que c'était mauvais de s'accrocher autant, comme une ancre lâchait subitement au sol, et qui menaçait quiconque de la déplacer. La jeune femme déterminait, obstinait, gardait précieusement un objet, que son garçonnet prénommait Enrick, qui était un moment magique de son humanité, et qu'elle aimerait pouvoir revivre, mais qu'elle ne pouvait pas maintenant. Oui elle était décédée, transformée en vampire, impossible de fonder une famille, ou même d'adopter un enfant, car il le mangerait comme un monstre. Il ne s'était même pas intéressé quand il avait découvert qu'elle était enceinte, non il faisait ça uniquement pour elle, sans même ressentir un sentiment, de la compensions. La main lui démangea soudainement, comme envie d'étriper quelqu'un, de lui manger son cœur pour remplacer le sien beaucoup trop meurtri, blessé par cet homme, cet homme qu'elle déteste, qu'elle aime, et qu'il ne souffre même pas. Astrid changea de couleur pour donner un nouveau goût au chemin de la vie beaucoup trop emprunté, usé, et sombre pour pouvoir recommencer comme auparavant. Le regard bleuté traquait n'importe homme, essayant de reconnaître cet homme, mais elle reconnût, quelqu'un, un autre homme qui avait accepté de rejoindre son camp. Valgan était son cousin. Il s'appelait apparemment Skarell, mais elle le nommait souvent Ska' un diminutif moins prenant, et beaucoup plus court pour crier son prénom. Quand elle en avait vraiment besoin, du coup comme son cousin, elle savait parfaitement comment le manipuler, s'amuser avec lui et comme beaucoup il acceptait ce supplice. Et ceux même si cœur appartient à quelqu'un, mais son amour est partagé pour Valgan et Alrik. Les deux sont un côté d'un homme qu'elle voudrait complétement avoir. Les deux réunis cela donnerait l'homme parfait pour Astrid. Il n'existait pas cependant, ou auparavant il existait à travers son demi-frère, mais maintenant le vampire.. Il a pris sa place y a longtemps !

La vampire remarqua que le loup, ne captait pas en premier temps que c'était  bel et bien elle, Astrid, et non une magnifique brune, aux apparences troublantes, ressemblant étrangement à elle-même. Un rire moqueur, amusé, s'échappa de ses lèvres pulpeuses, de couleur rouge carmin, son regard bleuté le transperçait comme une flèche, avant qu'elle disparaisse complétement pour se retrouver en haut d'un immense toit. Pourquoi ? La vue panoramique était magnifique, superbe, prenante, et elle pouvait voir le comportement du loup, et savoir s'il pourra la remarquer avec son odorat, tout comme Valgan, ou même Alrik. « Le loup aurait-il perdu son flair ? » marmonnait-elle doucement, en restant quand même méfiante, sachant qu'il la retrouverait à un moment, quand il aura capté que c'était vraiment elle, et non qu'une simple illusion. La jeune femme voulait voir s'il comprenait le piège, l'illusion, que c'était vraiment elle, et non pas qu'une simple étrangère, donc elle comptait le semer dans les ruelles, pour comprendre son comportement joueur comme elle en avait longtemps habitude à une époque. « Voyons voir. » murmurait-elle doucement, en descendant d'un toit, comme un vampire, avec une grande agilité comme un félin, pour retomber sur ses pieds, et commençait à l'entrainer un endroit beaucoup fréquenter ou il aura certainement beaucoup de mal à la retrouver, à moins qu'il se souvienne de son odeur.  
Revenir en haut Aller en bas
Hybride
avatar

Skarell Reyers

messages : 1832
avatar : jamie dornan
credits : fae & hedgekey
pseudo : mags
age : trente trois ans d'existence sur cette terre
race : loup & barghest qui s'ignore encore
statut : célibataire à première vue, plus cimpliqué en réalité
clan : aucun, les loups peut-être ?
métier : pas vraiment de métier fixe, il va un peu partout.
logement : du côté du bayou
dance with the moon





MessageSujet: Re: quand on a le coeur lourd ◊ ska&astrid   Mer 25 Mar - 21:54





quand on a le coeur lourd

Astrid & Skarell


Tu bosses dans le coin de cette ville, alors oui, le quartier tu le connais plutôt bien, il ne faut pas se fier aux apparences de toute manière. Tu connais tous les recoins de cette ville. Te perdre ici serait alors impossible, même si tu le voulais quoique ... Peut-être faudrait-il que tu ingurgite une bonne dose d'alcool, ainsi, tu pourrais certainement te retrouver dans ce brouillard si harmonieux. Celui qui transporte chaque petite âme perdue à travers toute cette ville afin de les reconduire devant leur porte d'entrée. En temps normal évidemment, sinon, ils terminent leur route entre les crocs des êtres de la nuit. Les vampires. C'est comme ça à la Nouvelle-Orléans. Il faut toujours faire attention à ses arrières. Tu envies d'une certaine manière tous ces humains innocents qui ne se doutent pas de la mort planant au dessus de leur tête. Ils vivent, ils vivent bien, puis ... lorsque la fin arrive, ils ne s'en inquiètent pas plus que ça. C'est une vie plutôt sympathique non ? Au fond, pas tellement, ils ne peuvent pas se défendre et faire face. Ils restent ainsi des êtres faibles n'est-ce pas ?

Cependant, alors que tu avançais dans ces si belles rues, un regard prenant s'attardait sur toi, tu le sentais bien trop présent d'ailleurs. Il faisait jour, aucun vampire n'allait donc te sauter dessus alors qu'une masse affolante d'humains traînent dans les environs. Tu n'avais donc aucun soucis à te faire là-dessus. Tu n'avais qu'à avancer, en espérant croiser ce cher inconnu. Un inconnu ne se faisant pas prier pour te dévisager. Etait-ce ton côté loup qui te faisait ainsi ressentir de telles émotions. Ressentir autant les sentiments d'une manière si intense ? Ainsi, tu décidas de te concentrer sur ton odorat, en espérant qu'il arrive à retrouver cette odeur si délicate. Pendant un instant, tu crus la reconnaître, mais très vite la raison ainsi que ton esprit balayèrent cette idée avant même qu'elle ne puisse germer dans ton esprit. Valait te concentrer au lieu de t'éparpiller à travers des hypothèses totalement impossible. Suivant tes sens développés, tu finis par atterrir dans cette rue ... Bondée de monde. Comment retrouver l'odeur du secret. une concentration sans faille allait devenir ta meilleure alliée. C'est ainsi que ton esprit se focalisa sur une seule et unique chose. elle. Petit à petit, tes yeux transpercèrent la foule pour atterrir sur une belle brune au loin. De dos, elle semblait ... tout à fait normal ? Pourtant persuadé que tu avais à faire à un être surnaturel, ta concentration fit preuve d'un relâchement avant de perdre totalement le contact. Merde, tu venais de la perdre. Elle n'était pas une simple humaine. Mais comment cette odeur pouvait autant te capter ? Ce n'était pas quelque chose de commun venant de toi, tu te sentais tomber dans un sorte de rêve totalement incontrôlable. Comme si ta nature de loup avait décidé de prendre le contrôle de ton corps et de ton esprit au passage pour lui dicter quoi faire. Tu ne pouvais décemment pas te lancer à sa recherche; Tu risquais la mort, et pourtant, tu te voyais déjà marcher à une vitesse des plus élevées à travers les rues et ruelles du quartier. où pouvait-être cette femme ? « mais où es-tu ? » chuchotas-tu.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: quand on a le coeur lourd ◊ ska&astrid   Jeu 26 Mar - 0:29

il n'y a aucune souffrance qui est pire que celle du coeur.
Le loup mordait à l'hameçon, y avait un magnifique appât, qu'on agitait bêtement devant l'animal. Il y plongeait dedans, ne sachant même pas le danger dans lequel il pourrait tomber. Un vampire. Un loup-garou. Une sorcière. Ou un simple humain également. Le goût du risque c'était son appellation, elle aimait beaucoup ça, même si tout le monde courrait pour la protéger. La protéger de n'importe quel menace beaucoup plus oppressante, et puissante qu'elle. Astrid en avait marre qu'on la prenne pour une imbécile. Elle savait que son homme la trompait, aussi longtemps que son odeur lui indiquait « potentiel danger féminin » ou même masculin, mais le féminin c'était beaucoup alarmant. Du coup, il se permettait d'assassiner autant d'homme, qu'elle détruisait un grand nombre de femmes qui tournait autour de son compagnon. Lui balancer que c'était uniquement elle la « responsable » car elle avait commencé à devenir paranoïaque. C'était bien beau, cependant il n'avait même pas essayer de la raisonner. Bon c'était peut-être compliqué, néanmoins il la connaissait, non ? Il aurait deviné comment la comprendre, et savoir apaiser ses craintes, à la place de les accroitre. Rien qu'en pensant à Alrik, son poignet se serra brusquement, et elle courut davantage, avant de se stopper par lassitude, et décida simplement de marcher. « Abruti ! » marmonnait-elle concernant son soit-disant amour, qui la trompait, comme il changeait de chemise. La belle vampire aperçut sa cible, apparemment, il avait encore son odorat, et sa rapidité pour la traquer comme du gibier. Elle eut soudainement une idée, reprenant la course comme à son habitude, emmenant dans des ruelles, espérant qu'il avait pu repérer son odeur, ayant même ralenti pour se faire remarquer.

Là. Maintenant. Après dix longues minutes, elle entreprit de prendre un voyage sur les toit pour pouvoir le retrouver. Ayant remarquer, elle vint à ce moment sauter comme chat agile, pour retomber dans le chemin, exactement derrière le loup-garou qui semblait avoir perdu odorat de quelqu'un, ou même de sa proie peut-être bien ? La main passa dans ses cheveux, les remplaçant avec élégance, en ricanement discrètement, avant qu'il ne comprenne, qu'elle était beaucoup plus proche, même simplement à côté. « Tu as perdu quelque chose, Ska' ? » demandait-elle amusé, de voir que même un de ses protecteurs, et même pas foutu de le remarquer qu'elle a simplement changer de vêtement, comme de couleur. Il en fallait vraiment peu pour déstabiliser tout le monde apparemment. Elle plongea son magnifique regard bleuté, dans celui du loup-garou, espérant qu'il comprenne que c'est bel et bien elle, et non un sosie, ou quelqu'un voulant prendre sa place. Il suffisait de demander comment elle voyait Alrik, pour risquer de prendre une casserole à sa place, car cet homme ignoble, il avait encore abandonné. Oui, aucun repère lui indiquait qu'il était vraiment à la New-Orléans. Du coup il en avait profité pour se déplacer ailleurs, pour bien la narguer. Le fait d'évoquer cet enfoiré, serra son poing qu'elle pourrait casser un mur d'une main, uniquement par sa pulsion meurtrière, et sadique du moment qui exigeait de se venger de cet homme qui prétendait l'aimer. Quand on aime, on ne trompe pas, non ? Et pourquoi il avait droit d'enfreindre cette lois ? Parce qu'il était le chef des Originel ? Mon cul ouaip ! La jeune femme cligna des yeux pour ce concentrer sur Skarell. Qui avait accepté de se plier à son amusement, le temps de quelques minutes, avant qu'elle décide de l'épargner et de se rendre complétement, pour pas qu'il se demande qui était cette étrangère. « Tu en as mis du temps avant de comprendre. » indiquait-elle, en souriant avant de rajouter quelques mots supplémentaires. « J'ai seulement changer de couleur, Ska'. Ce n'est pas la fin du monde ! » soulignait-elle amusé de voir le comportement de l'animal, devant une telle révélation. Il avait habitude de voir son autre apparence, pauvre animal, il a perdu complétement ses repères, maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Hybride
avatar

Skarell Reyers

messages : 1832
avatar : jamie dornan
credits : fae & hedgekey
pseudo : mags
age : trente trois ans d'existence sur cette terre
race : loup & barghest qui s'ignore encore
statut : célibataire à première vue, plus cimpliqué en réalité
clan : aucun, les loups peut-être ?
métier : pas vraiment de métier fixe, il va un peu partout.
logement : du côté du bayou
dance with the moon





MessageSujet: Re: quand on a le coeur lourd ◊ ska&astrid   Lun 30 Mar - 19:13





quand on a le coeur lourd

Astrid & Skarell

Marchant toujours plus vite, ton odorat se perdait à travers toutes les odeurs venant de la Nouvelle-Orléans. Tu étais perturbé, bien trop pour retrouver celle qui te dérangeait, qui t'appelait et qui avait comme besoin que tu viennes la rejoindre. La pression montait en toi, tu t'énervais pour rien, c'est vrai. Ce n'était qu'une odeur après tout, mais cette dernière avait comme le don t'entreprendre l'entièreté de ton cerveau et le retourner, histoire de te faire comprendre que tu n'étais pas le plus fort. Bien au contraire. Les rues ne se ressemblaient pas et pourtant les odeurs se mélangeaient et se perdaient entre elles. Pourtant, tu étais persuadé qu'elle était partie par ici, dans un coin du quartier. Tu ne perdrais pas espoir, tu resterais sur ta position. Le vent fouettant un peu plus ton visage à mesure que ta vitesse augmentait à travers les rues, t'enfonçant toujours un peu plus vers des ruelles beaucoup moins fréquentée. Devrais-tu t'inquiéter de la situation ? Peut-être le devrais-tu en effet, te perdre dans un coin reculé de la ville, accompagné d'une personne totalement inconnue, qui apparemment, s'amusait avec toi. Oui, tu devrais faire un peu plus attention, pourtant l'idée du danger n'était absolument pas présent dans ton esprit.

D'un seul coup, tes jambes se stoppèrent alors qu'un bruit se fit entendre derrière toi. La respiration légèrement haletante, tu ne bougeais plus, comme pris par une sorte de peur effroyable. Qu'allait-il arriver maintenant ? Un léger rire suivit de quelques paroles vinrent te sortir de ta torpeur. Cette voix, tu la connaissais, elle te disait quelque chose, elle n'était pas totalement inconnue. Tes yeux s'ouvrèrent alors que ton corps vint se déplacer afin de faire face à cette étrangère pas si étrangère que cela. Des yeux transperçant, un visage d'ange, des pommettes à en séduire plus d'un. Ainsi cette odeur appartenait à une ancienne amie qui fut plus qu'une amie à tes yeux pendant quelques temps d'ailleurs. Cependant, pour toi, cette vampire n'était pas devant tes yeux, comment cela pouvait-il être possible ? Comment pouvait-elle se trouver devant tes yeux en ce moment même ? « mais ... » Soufflas-tu, doucement, délicatement alors qu'elle ne cessait de te fixer. Il n'y avait pas beaucoup de personnes qui te nommaient avec ce diminutif - ska - alors non, ce ne pouvait plus être un mirage, pas alors qu'un sourire se dessinait sur les lèvres de la ... brune.   « Astrid ! » finis-tu par lâcher alors que ton esprit tournait à une vitesse incroyable. Tout d'abord qu'est-ce que ton ancienne amante faisait là ? Elle n'était pas censée être sous la protection de ton cher cousin ? Tu été parti pour cette raison, ce n'était pas la peine de revenir te narguer pour avoir ... abandonner en quelques sortes n'est-ce pas ?  « Qu'est-ce que ... qu'est-ce que tu fais ici astrid ?  » Ta main se leva délicatement vers le visage de la vampire, qui se laissa aller dans les cheveux de la belle. Elle vint caresser quelques mèches, comme perturbée par une telle couleur, voilà ton état d'esprit.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: quand on a le coeur lourd ◊ ska&astrid   Jeu 2 Avr - 22:13

il n'y a aucune souffrance qui est pire que celle du coeur.
Il avait du mal à la reconnaître. Le brun ça change une vie apparemment. Il était sûr que comme ça elle pouvait commencer un nouveau départ. Qui sait peut etre que Alrik ne la reconnaitra même plus. Et tout ça pour une couleur de cheveux, quoiqu'il se fiait beaucoup à son odeur. Il saurait comment identifier Astrid, d'une simple étrangère. Ce qui n'était pas le cas de Skarell, qui malgré son odeur avait quand même du mal. Même devant lui, cela ne le choquait même pas, il la prenait pour une simple étrangère qui ressemblait étrangement à Astrid. Il y avait quand même beaucoup trop de ressemblance, pour être une jumelle, ou une simple copie, non ? Le sourire amusé de voir qu'il galérait vraiment à mettre un nom sur son identité humaine, ou même vampire. « mais ... » commençait-il à dire, avant de remarquer chaque détail, son odeur, pour en déduire que c'était bel et bien elle, et non une copie, un sosie, ou une simple femme vivant à la New-Orléans. Le surnom avait quand même aidé à savoir qui elle était, car pas beaucoup de personnes l'appelait comme ça. Du coup il avait eu un énorme indice, acceptant même de se montrer au loup-garou. « Astrid ! » s'exclamait-il, en disant son prénom, oui c'était bien Astrid, comme il semblait appeler. Elle n'avait pas encore changer de nom, heureusement, sinon ca aurait porter la confusion, et personne ne l'aurait. Tout comme on ne la croyait pas pour Tula, qui était considéré comme un bar, ou un endroit identique, et non un grand village Viking. Ce monde était donc de plus en plus étrange, tout comme les personnes qui y vivaient. La deuxième question était pourtant simple, retrouver le vampire, qui lui servait de lancer objet, de connard de compagnon, qui la trompait. Elle avait réussi à sentir son odeur jusqu'à maintenant, du coup c'était facile de le retrouver. Oui après certes n'y avait certainement pas Valgan, peut-être avait-il du mal à la suivre jusqu'à la New-Orléans. Ou avait-il du rester en compagnie de son troupeau ? Qu'importe.

Elle ne savait pas pourquoi mais les loups étaient la seule espèce animal, comme de créature qu'elle appréciait, avec l'exception des Originels qui étaient comme sa deuxième famille. Du coup ce qui expliquait qu'elle vienne souvent le rendre visite, de temps en temps, ou même de regagner leur camp pour communiquer en leur compagnie. Ils étaient beaucoup plus protecteur, un peu bourru pour certain, mais leur instinct animal la surprenait. Car comme elle avait remarqué avec Valgan, et quelques amis, il la protégeait comme il protégeait un bébé loup, ce qui était mignon, et ça même s'ils risquaient d'y mourir. Elle se mit à sourire, fermant les yeux en sentant la main de l'homme toucher ses cheveux, ainsi que remettre quelques mèches de son visage. « Qu'est-ce que ... qu'est-ce que tu fais ici astrid ?  » demandait-il, avant qu'elle ne vienne à répondre à sa question « Je suis à la recherche des Originels. » avouait-elle, en signalant que justement elle avait du sentir son odeur pour venir à cette étrange ville, qui lui semblait un monde complétement étranger. Elle y travaillait mais la modernité pour une femme viking c'est extrêmement compliqué. C'était de la même façon que Alrik avait regagné son ancienne demeure, pour la transformer après leur ébat, et également le commencement de la mort de son enfant. Car on ne pouvait pas vraiment dire SON vu qu'il s'en moquait complétement. Ce qui intéressait c'est de posséder uniquement Astrid. Oui, exactement comme un objet, puis il voulait prendre possession de sa vie comme la contrôler, ce qu'elle n'avait pas supporter et qu'elle avait simplement décider de s'éloigner. Alors pourquoi revenir ? Elle est quand même sadique, cruelle, et sadomasochiste, pour revenir vers un homme qui la fait beaucoup souffrir, mais le plaisir de le retrouver la hantait beaucoup trop en ce moment, tout comme de lui balancer quelque chose dans le visage, en lançant des injures pour lui montrer à quel point elle lui en voulait, et qu'elle souffrait. La jeune femme revint donc à sa question pour lui demander en même temps « Je te retourne la question, n'es-tu pas avec Valgan ? Je pensais que vous étiez proche.. » questionnait-elle, avant de rajouter. « Cela fait du bien de voir quelqu'un de familier. » disait-elle doucement, en observant les alentours, espérant fleurer l'odeur du vampire, mais rien ne lui montrait qu'il était dans cet endroit.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: quand on a le coeur lourd ◊ ska&astrid   

Revenir en haut Aller en bas
 

quand on a le coeur lourd ◊ ska&astrid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» quand on a le coeur lourd ◊ ska&astrid
» Quand le ciel bas et lourd ...
» Poèmes de Guillaume de Machaut, Compositeur du XIV ème siècle
» [Récit en retard] BOUM... Quand mon petit coeur fait BOUM !
» [LEGO] Coup de coeur : LEGO Zelda

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD QUARREL :: JUST LIVE WITH US :: prepare yourself for war :: Rps terminés/abandonnés-